Brûlure et projection oculaire

Un œil rouge, douloureux, accompagné de larmoiements importants peut faire suite à une projection de liquide provenant d’un produit ménager ou industriel. Il s’agit d’une brûlure oculaire d’origine chimique dans la plupart des cas. Des brûlures thermiques sont également possibles, notamment en cas de soudure à l’arc. Il est important de procéder à un lavage abondant et immédiat de l’œil atteint, mais aussi de l’autre œil. Ces accidents, domestiques ou professionnels, sont des urgences ophtalmologiques fréquentes et par nature imprévisibles. Seul l’ophtalmologue peut statuer sur la gravité de l’atteinte.

Projection & corps étranger oculaire
Brûlure oculaire

Sommaire

Les brûlures oculaires

Les brûlures oculaires chimiques sont les plus fréquentes. Elles surviennent à l’occasion d’une projection d’un liquide (détergent par exemple) par éclaboussure ou lors d’explosions. Dans ce second cas, s’ajoute en général à la brûlure toxique une brûlure thermique. Lors de brûlures oculaires, l’œil est le plus souvent rouge, douloureux et il larmoie. Une baisse de la vue ainsi qu’une sensibilité à la lumière (photophobie) peuvent également être ressenties. L’intensité de la gêne n’est pas nécessairement corrélée à la gravité de la brûlure puisque selon le type de produit en cause, la gêne ressentie sera plus ou moins grande. Le pronostic d’une telle atteinte dépend notamment de la nature et de la concentration du produit à l’origine de la brûlure oculaire. Deux catégories d’agents peuvent être distinguées :

  • Les agents acides (pH < 7) : ils provoquent des lésions sur la surface oculaire. Celles-ci peuvent être d’autant plus sévères que l’acide est fort (pH < 2,5), induisant ainsi une inflammation de la cornée (kératite). Ces agressions sont souvent plus impressionnantes que leurs homologues basiques, car plus soudaines, mais finalement moins graves.
  • Les agents basiques (pH > 7) : ils réagissent avec les acides gras présents sur la surface cornéenne et induisent une destruction des membranes cellulaires. Les lésions sur la surface oculaire sont plus sévères que celles induites pas des agents acides, et non immédiates (elles peuvent apparaître dans les jours suivants le contact avec le produit).

Une consultation en ophtalmologie est donc conseillée pour diagnostiquer le degré d’atteinte de la brûlure oculaire et ainsi proposer une prise en charge adaptée.

Symptômes

En cas de projection ou brûlure oculaire, l’œil va présenter les symptômes suivants :

  • Douleur et blépharospasme – L’œil fait mal et est difficile à ouvrir.
  • Hyperhémie – L’œil est rouge.
  • Flou – La vision est altérée / trouble.

Conduite à tenir immédiate

  • Quelle qu’en soit la cause (chimique, toxique, acide, basique, thermique), un lavage abondant de l’œil à l’aide de sérum physiologique ou d’eau à température ambiante pendant au moins 15 minutes après projection de l’agent chimique dans l’œil est la principale conduite à tenir.
  • Il est important de procéder également au lavage de l’autre œil dans un second temps. L’idéal est d’utiliser de l’eau stérile (sérum physiologique), mais à défaut, l’eau courante fera parfaitement l’affaire !
  • Attention chez le porteur de lentilles de contact, il est recommandé de retirer la lentille si possible.

Faut-il consulter ?

  • Toute projection oculaire doit conduire à une consultation rapide chez un ophtalmologue. Il fera l’état de la sévérité de l’atteinte, retirera d’éventuels résidus et mettra en place le traitement adapté.
  • Un traitement par antibiotique +/- corticoïdes par voie topique (collyre) sera administré si nécessaire pour éviter la survenue de complications (kératites infectieuses ou cicatricielles, d’opacités de cornée, symblépharon…).
  • Des cicatrisants et des antalgiques seront également prescrits afin de favoriser la guérison.

Complications

  • Les brulures chimiques, et tout particulièrement par les agents basiques peuvent être délabrantes pour la surface oculaire.
  • Une cicatrice de cornée peut se former, entraînant une baisse de vision. La cicatrisation peut également se faire de manière anarchique avec la formation de vaisseaux sur la cornée.
  • La complication la plus grave est tout simplement la perforation de la cornée, qui ne résiste pas à l’agression chimique.

Auteur

Dr Romain Jaillant

Le Dr Jaillant est chirurgien ophtalmologue spécialiste de la rétine (médicale et chirurgicale), du glaucome et de la chirurgie réfractive (myopie, hypermétropie, astigmatisme et presbytie). Il opère également la cataracte.

  • Pathologies
  • Segment antérieur : cristallin, cornée et conjonctive
  • Urgences ophtalmologiques

11 commentaires

  • Coulibaly picture

    Bonsoir,
    Mon oeil gauche est devenu un peu plus gros que le droit après une exposition au DEET (diéthyl-3-méthylbenzamide) qui est un produit anti moustique.
    Je n’ai pas tout de suite irrigué l’œil, cela fait maintenant 10 mois.
    Y’a t’il un traitement pour qu’il revienne à la normale ?
    Cordialement,

    Répondre
  • Laura picture

    Bonjour,
    Merci pour cet article.
    En voulant mettre une pipette à mon chat,
    10.80mg de esafoxolaner,
    3.60mg de eprinomectina et
    74.70 mp de praziquantel
    se sont injecté directement dans mon œil gauche. J’ai immédiatement rincer à l’eau tiède 5-10min sans pouvoir ouvrir l’œil. Le PH n’est pas indiqué. Maintenant ça va mieux malgré le mal de tête, y a-t’il des risques de dégradation dans le temps?
    Merci, Laura

    Répondre
  • MALBERT picture

    Bonjour,
    Maladroitement, j’avais du chlore en granulés sur les mains,je me suis frotté les yeux,ça m’a piqué juste quelques minutes,j’ai rincé l’oeil,j’ai juste le blanc de l’oeil un peu rouge sur le côté de l’oeil,est ce le chlore est très dangereux ?
    Cordialement,
    Dominique Malbert.

    Répondre
  • Segura Alexandre picture

    Bonjour en voulant nettoyer mes toilettes et les deboucher jai mis de la soude en gel express dans leau des toilettes qui a rebondi dans l’eau et est venu éclabousser mon oeil gauche rincage abondant eau puis urgence 2 h apres nettoyage colirs finalement diagnostic dau 3eme degre oeil gauche jai tres mal oeil rouge brulure peur de perdre la vue mon oeil ou des consequences graves comment faire quoi faire pr traiter cela etre rassurer ? Merci

    Répondre
  • Gina picture

    Bonsoir J’ai reçu de la buée bouillante dans l’oeil gauche derrière mes lunettes de façon très fugace en soulevant un couvercle de la marmite. Il y a 3 heures. J’ai immédiatement mis du dacryo serum mais n’ai pas rincé mon oeil au préalable. Maintenant je sens une légère sensaion de brûlure. Je ne pense pas avoir cligné r des yeux, cela a été rès rapide . Mon oeil n’est pas rouge. Faut-il que je prenne un RV avec un ophtalmomllogue ?

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le centre est actuellement {opening_status}
{patients_awaiting} en attente
Le centre est actuellement {opening_status}
{patients_awaiting} en attente
{waiting_time} d’attente avant prise en charge *

{total_time_spent} en moyenne passée(s) sur place *

* Moyennes mesurées au cours de l’heure écoulée. Ne peuvent être garanties.

Accueil URGENCES sans rdv :

8:00–21:00 semaine

9:00–19:00 week-end et jours fériés