Orgelet – Causes et traitement

L’orgelet, aussi appelé compère-loriot est une infection de la base du cil causé par une bactérie (staphylocoque). Bien plus connu que le chalazion, il n’en demeure pas moins beaucoup moins fréquent. Il se présente comme un bouton sur le bord de la paupière associé à un œdème inflammatoire d’apparition rapide et à une collection de pus blanchâtre sortant à la base du cil. La paupière peut suinter et l’orgelet percer. À la différence du chalazion, qui est un kyste, l’orgelet est une véritable infection. Il évolue généralement plus rapidement que le chalazion, mais est plus à risque de complication infectieuse tel que la cellulite (infection de la paupière).

L'orgelet est une infection de la base du cil par une bactérie : le staphylocoque.
Orgelet

Qu’est-ce que c’est ?

  • L’orgelet est affection qui siège au bord libre de la paupière (où poussent les cils). Il correspond à une infection bactérienne par le staphylocoque doré, du follicule pileux (gouttière qui contient la racine du cil) : c’est l’équivalent d’un furoncle du cil. Il se manifeste par un gonflement douloureux et localisé de la paupière, centré par un point blanc surmonté d’un cil.
  • Plusieurs glandes sont présentes dans les paupières, certaines fabriquant la sueur, d’autres un contenu gras, dans le but d’hydrater la peau et les larmes. Certaines conditions comme une peau inflammatoire (blépharite), une maladie générale (diabète), ou des facteurs hormonaux, vont conduire à une obstruction de ces glandes qui bordent les follicules pileux. Cela va favoriser la colonisation des follicules pileux par le staphylocoque doré, conduisant à l’apparition de l’orgelet.

Une paupière gonflée surmontée d’un point blanc

  • Le début est souvent brutal ou rapidement progressif sur 1 à 2 jours, avec une sensation de gêne localisée sur une paupière, qui devient rapidement douloureuse et gonfle. Un point blanc surmonté d’un cil apparaît en général 24 à 48 heures après le début des symptômes.
  • La présence d’un facteur favorisant comme une blépharite sévère ou un diabète peut occasionner des orgelets très inflammatoires, une extension de l’infection à l’ensemble de la paupière (cellulite palpébrale) reste exceptionnel : il faut alors évoquer un chalazion, ou la prise d’anti-inflammatoires non stéroïdiens (ibuprofène).

Pourquoi consulter ?

  • L’orgelet guérit habituellement spontanément en quelques jours, mais l’hygiène des paupières, et l’application d’une crème antibiotique accélèrent la guérison.
  • Le principal problème rencontré dans cette pathologie est la confusion fréquente qui est faite qui est faite par les patients, entre l’orgelet et le chalazion. En effet, la confirmation diagnostique détermine le traitement adéquat et permet de rassurer le patient sur la durée d’évolution des symptômes, les risques de complications locales et de récidives.
  • La prescription du traitement adéquat, la recherche et le traitement des facteurs favorisants justifient une consultation spécialisée.

Conduite à tenir et traitement

  • À la phase inflammatoire (paupière rouge gonflée et sensible), consulter en urgence afin de débuter le traitement, qui réduit la durée d’évolution.
  • Le traitement consiste en l’application d’une pommade antibiotique 3 à 5 fois par jour, anti-staphylococcique (acide fusidique), associée à des soins de paupières.
  • La douleur peut être calmée par des antalgiques classiques (Paracetamol), et il faut absolument éviter les anti-inflammatoires non stéroïdiens qui peuvent favoriser l’extension de l’infection. En cas d’infection étendue de la paupière (cellulite palpébrale), un traitement antibiotique oral sera également prescrit.
  • Une attention particulière sera portée à l’ensemble des quatre paupières afin de dépister un terrain favorisant, pourvoyeur de récidives (blépharite chronique). En cas de récidives fréquentes, il faut rechercher un diabète ou une immunodépression relative.

Faut-il inciser un orgelet ?

  • Non ! Contrairement au Chalazion, l’orgelet ne s’incise pas. Il est possible d’épiler le cil dont le bulbe est infecté afin d’aider le pus à s’évacuer.
  • Masser ensuite l’orgelet délicatement, en respectant la douleur permet de le vider.

Évolution

  • L’orgelet évolue comme un furoncle ou comme un bouton d’acné. Il va à un moment se vider, et continuer à couler pendant quelques jours, avant de se résorber.
  • La lésion se formant généralement sur une infection à staphylocoque de la paupière, le risque de récidive à d’autres cils sur la même paupière ou une autre est important.

Prévention

  • L’orgelet est une maladie beaucoup plus rare que le chalazion point néanmoins, cette infection de la base d’un s’il ne survient généralement pas spontanément, il existe un terrain infection de la paupière.
  • La prévention de l’orgelet réside donc sur le traitement des zones du visage infectées par le staphylocoque. Une consultation avec un dermatologue est souhaitable en cas d’orgelet à répétition, afin de réaliser des cures d’antibiotiques locales sur les pommettes et l’aile du nez.
  • Sur le plan ophtalmologique à, il faudra réaliser des soins des paupières, notamment à l’aide de lingettes désinfectantes type Blephaclean®.

Complications

  • Les complications de l’orgelet sont extrêmement rares, néanmoins il s’agit d’une infection de la paupière, celle-ci peut diffuser. On parle de cellulite préseptale.
  • Si l’infection continue de se prendre, elle peut s’étendre à tout le globe, on parle de cellulite orbitaire ou rétro septale.
  • Il s’agit là d’une infection grave de l’œil et de l’orbite.

Auteur

Dr Ludovic N'KOSI

Ophtalmologue parisien, le Dr N’Kosi est spécialiste des pathologies de la vision, des paupières et des voies lacrymales. Il pratique également la chirurgie de la cataracte.

  • Glossaire
  • Pathologies
  • Paupières, orbite et voies lacrymales
  • Urgences de la paupière
  • Urgences ophtalmologiques

1 commentaire

  • Nguengue picture

    Merci beaucoup docteur pour les informations nécessaires apportées

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le centre est actuellement {opening_status}
{patients_awaiting} en attente
Le centre est actuellement {opening_status}
{patients_awaiting} en attente
{waiting_time} d’attente avant prise en charge *

{total_time_spent} en moyenne passée(s) sur place *

* Moyennes mesurées au cours de l’heure écoulée. Ne peuvent être garanties.

Accueil URGENCES sans rdv :

8:00–21:00 semaine

9:00–19:00 week-end et jours fériés