Fracture de l’orbite – Fracture du plancher orbital

On parle de fracture de l’orbite lorsque l’un des os qui entoure le globe oculaire (appelé orbite) se brise. Ce type de blessure est généralement causé par un traumatisme violent en compression : coup de poing, balle,… En cas de fracture, le globe s’affaisse et une communication se fait entre les sinus et l’orbite. Il existe un risque de pincement d’un muscle oculaire et un risque infectieux. En cas de suspicion de fracture de l’orbite suite à un traumatisme, évitez de vous moucher et consulter en urgence un ophtalmologue. Un scanner sera réalisé et au besoin une opération afin de réduire la fracture.

Fracture du plancher de l’orbite

Qu’est-ce qu’une fracture de l’orbite ?

En cas de traumatisme, tous les os qui entourent l’œil peuvent être fracturés ou cassés. Voici les trois types de fractures de l’orbite les plus fréquentes :

Fracture du plancher de l’orbite

  • Il s’agit de la fracture de l’orbite la plus fréquente. On la retrouve quand un coup ou un traumatisme est porté au rebord de l’orbite repoussant les os vers l’arrière.
  • Ce mécanisme entraîne une rupture des os du plancher de l’orbite qui s’affaissent vers le bas.
  • Cette fracture peut également affecter les muscles et les nerfs autour de l’œil, l’empêchant de bouger correctement.
  • Le patient se plaindra d’une diplopie se majorant au regard vers le haut.

Fracture de la paroi interne de l’orbite

  • La face interne de l’orbite est le deuxième os le plus fin de la cavité orbitaire après le plancher.
  • Une compression oculaire brutale et violente peut donc faire céder la face interne de l’orbite, ave ou sans atteinte du plancher associé.

Fracture du rebord orbitaire

  • Cette fracture touche les bords osseux extérieurs de l’orbite. Le rebord étant constitué d’un os très épais et solide, seul un traumatisme très violent peut la causer.
  • Les accidents de la route et les traumatismes par arme contendante en sont l’une des principales causes.
  • Une fracture du rebord orbitaire doit faire rechercher d’autres fractures associées et des contusions ou un saignement cérébral.

Fracture éclatement (blow out)

  • Une fracture éclatement est une rupture du plancher et/ou de la paroi interne de l’orbite.
  • Ces fractures donnent généralement une diplopie brutale, sans incarcération d’un muscle ou d’un nerf car les os de l’orbite sont entièrement affaissés.

Symptômes d’une fracture de l’orbite

Les symptômes d’une fracture de l’orbite dépendent du type de fracture et de la gravité de la blessure. Les principaux symptômes sont :

  • L’hématome – Présence ecchymoses, d’un œdème et d’un œil au beurre noir.
  • L’œdème – Gonflement du front, de la joue et de la paupière.
  • L’hypoesthésie – Engourdissement du côté blessé du visage.
  • Le flou visuel ou une baisse de vision sévère.
  • La diplopie – Vision double, se majorant dans les regards extrèmes.
  • L’hémorragie sous conjonctivale – Sang dans le blanc de l’œil.
  • Les douleurs à la mobilisation oculaire ou a la palpation autour de l’œil.
  • L’exophtalmie ou l’endophtalmie – Présence d’un globes oculaires bombé ou enfoncé.
  • L’emphysème – Crépitations au toucher liées à de l’air sous la peau.

ATTENTION !

En cas de crépitations sous la peau à la palpation, il est certain que vous présentez une fracture du plancher de l’orbite avec communication vers le sinus.
Ne vous mouchez surtout pas car de l’air passera dans le sinus et risque de comprimer le nerf optique. Un tel geste peut entraîner une cécité brutale.

Diagnostic

  • Pour vérifier la présence d’une fracture de l’orbite, un ophtalmologiste examinera l’œil et la zone qui l’entoure. Il évaluera la vision, la motricité oculaire et le fond d’œil.
  • L’examen ophtalmologique étant généralement limité, il vous adressera ensuite vers un radiologue qui analysera les structures osseuses, graisseuses et musculaires de l’orbite au scanner du massif facial.
  • Pour évaluer le retentissement visuel, le chirurgien pourra demander un test de Lancaster. Ce test permet de mettre en évidence la diplopie.

Causes

Les fractures de l’orbite sont dues à des traumatismes violents. Les principaux sont :

  • Les coups de poing.
  • Les accidents de la route.
  • Les projections : balle de tennis, golf, bouchon de champagne, flashball,…
  • Les traumatismes contendants : batte, …

Comment traite-t-on les fractures de l’orbite ?

Le plus souvent, la fracture de l’orbite n’a pas besoin d’être opérée.
Si la fracture orbitaire est petite et sans conséquence sur votre vision à terme, un traitement médical sera recommandé. Le traitement type comprend :

  • Contre-indication aux mouchages.
  • Lavages nasaux et si besoin décongestionnants.
  • Glaçage de l’œil à l’aide d’un masque placé au congélateur ou de glaçons 2 à 3 fois par jour.
  • Antalgiques type paracétamol associé ou non à de la codéine.
  • Antibio prophylaxie pas Amoxicilline.

En cas de fracture déplacée avec trouble oculomoteur, une intervention sera recommandée.

Opération des fractures de l’orbite

Les fractures de l’orbite sont dans le champ de compétence des ophtalmologues oculoplasticien, et des chirurgiens maxillo-faciaux. Une opération est indiquée :

  • En urgence si un muscle est incarcéré dans une esquille osseuse.
  • De manière différée une fois l’œdème dissipé si vous présentez une diplopie ou un trouble de la motilité oculaire.
  • Les opérations de fracture du plancher de l’orbite ont le plus souvent lieu en chirurgie ambulatoire, sous anesthésie générale.
  • L’intervention dure environ 1h.

Étapes de l’opération

Durant celle-ci le chirurgien va suivre les étapes suivantes :

  • Réalisation d’une incision sous la ligne des cils ou au niveau de la conjonctive pour éviter toute cicatrice inesthétique.
  • Libération des tissus affaissés en regard de la fracture.
  • Mise en place d’une plaque de soutènement en tissus biologique.
  • Fermeture.
  • Après l’intervention, vous serez surveillé quelques minutes en salle de réveil puis pourrez regagner l’unité d’ambulatoire avant de rentrer à votre domicile accompagné.
  • Votre œil sera couvert d’un pansement à retirer le lendemain.

Suites et convalescence

  • Avec ou sans opération, un arrêt de travail de 7 à 15 jours sera nécessaire le temps de laisser l’œdème se résorber et la vision se stabiliser.
  • Un suivi ophtalmologique régulier sera programmé et adapté à votre cicatrisation.

Complications

Les fractures du plancher de l’orbite se retrouvent en cas de traumatisme sévère du visage. Ainsi il n’est pas rare de retrouver :

  • Une plaie du globe oculaire.
  • Un saignement de l’orbite.
  • Une infection du sinus et de l’orbite.
  • Une incarcération et nécrose d’un muscle oculomoteur.
  • L’avulsion d’un nerf sensitif, moteur, ou du nerf optique.
  • Une diplopie séquellaire même après cicatrisation.

Complications opératoires

Les complications opératoires sont spécifiques à l’acte chirurgical. Toutes les complications présentées ci-dessus peuvent survenir. A cela s’ajoute :

  • La fibrose d’un muscle contre la plaque de renfort.
  • La majoration de la diplopie.
  • La persistance d’une protrusion ou d’une rétraction du globe.

Conclusion

  • Les fractures de l’orbite et notamment la fracture du plancher de l’orbite ne sont pas rares dans les suites d’un traumatisme oculaire.
  • Le scanner permet de confirmer le diagnostic, mais c’est la présence d’une diplopie qui guidera la nécessité d’un geste chirurgical ou non.
  • L’intervention a lieu sous anesthésie générale et permet de glisser une plaque souple en tissus biologique venant renforcer l’os fracturé.

Auteur

Dr Ludovic N'KOSI

Ophtalmologue parisien, le Dr N’Kosi est spécialiste des pathologies de la vision, des paupières et des voies lacrymales. Il pratique également la chirurgie de la cataracte.

  • Chirurgie des paupières
  • Chirurgies
  • Glossaire
  • Pathologies
  • Paupières, orbite et voies lacrymales
  • Urgences ophtalmologiques
  • Urgences ophtalmologiques traumatiques

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le centre est actuellement {opening_status}
{patients_awaiting} en attente
Le centre est actuellement {opening_status}
{patients_awaiting} en attente
{waiting_time} d’attente avant prise en charge *

{total_time_spent} en moyenne passée(s) sur place *

* Moyennes mesurées au cours de l’heure écoulée. Ne peuvent être garanties.

Accueil URGENCES sans rdv :

8:00–21:00 semaine

9:00–19:00 week-end et jours fériés