Décollement de rétine – Symptômes, causes, opération

Le décollement de la rétine se caractérise par la formation d’une bulle de liquide sous la rétine. Il s’agit d’une urgence ophtalmologique nécessitant un diagnostic rapide et une prise en charge chirurgicale en urgence relative. Il est le plus souvent causé par le décollement du vitré et une déchirure de rétine, responsable de l’issue de liquide sous la rétine. Il faut penser au décollement de rétine lorsque vous constatez brutalement l’apparition de troubles visuels d’un œil, sans douleur ni rougeur. Vous avez la sensation de voir des « mouches volantes » (myodésopsies), des éclairs lumineux (phosphènes), ou encore une ombre dans le regard (amputation du champ visuel). Dès les premiers symptômes, un examen ophtalmologique du fond d’œil est impératif afin de contrôler la rétine. Un diagnostic précoce de décollement de rétine permettra un traitement chirurgical rapide et une récupération visuelle correcte. La technique de choix est la vitrectomie, et son alternative la cryoindentation.

Décollement de rétine

Qu’est-ce que le décollement de rétine ?

Le décollement de rétine est dû à la présence de liquide sous la rétine qui entraîne une perte de vue dans le territoire décollé. Cette formation d’une poche de liquide est due à :

  • Une déchirure ou un trou dans la rétine – On parle de décollement de rétine rhegmatogène. Il s’agit de l’immense majorité des décollements de la rétine.
  • Une traction de vaisseaux sur la rétine – Il s’agit du décollement de rétine rhegmatogène, plus rare et lié au diabète le plus souvent.
  • Une inflammation de la rétine – On parle de décollement de rétine exsudatif. Il s’agit d’une forme de décollement de rétine rare et qui ne s’opère pas.

Concernant le décollement de rétine rhegmatogène, en l’absence de traitement rapide, le décollement se poursuit inévitablement. Chaque année en France, le décollement de rétine touche 1 à 2 personnes sur 10 000.

Qu’est-ce que la rétine ? Généralités

  • Souvent comparée à la pellicule d’un appareil photographique, la rétine tapisse le fond de l’œil, assimilable à une chambre noire.
  • Autrement dit, c’est l’organe responsable de la vision, sur lequel après avoir pénétré l’œil par la pupille, la lumière (et l’image qu’elle véhicule) s’imprime.
  • L’information visuelle, est ensuite transmise par le nerf optique au cerveau qui reconstitue l’image.
  • La zone centrale de la rétine, est appelée macula ou fovéa. Elle est l’élément le plus précieux de la rétine puisque c’est à cette zone que revient la responsabilité de la vision fine et centrale (qui s’oppose champ de vision périphérique).

Quels sont les symptômes du décollement de rétine ?

L’œil n’est ni douloureux, ni rouge. Les symptômes sont d’apparition brutale, le plus souvent unilatéraux. On notera la présence des signes suivants :

  • Myodésopsies, décrites comme des « mouches volantes » par le patient. Elles signent en général les opacités liées à l’apparition du décollement postérieur du vitré.
  • Phosphènes, éclairs lumineux souvent périphériques, persistants les yeux fermés et dans le noir. Ils signent une traction du vitré sur la rétine, induisant un risque de déchirure. Les phosphènes sont à distinguer du scotome scintillant évocateur, pour ce dernier de migraines ophtalmiques.
  • Amputation du champ visuel, qui signe la perte de vue liée au décollement de rétine. Une baisse de vision significative et une vision floue impliquent que la vision centrale est touchée (décollement de la macula).
  • Une pluie de suie, signe une hémorragie intravitréenne qui peut accompagner déchirure et/ou décollement de la rétine.
  • Baisse de vision – Lorsque la rétine centrale, appelée macula, se décolle, la vision baisse brutalement.

Diagnostic du décollement de rétine

Le diagnostic de décollement de la rétine est clinique. Il est réalisé par l’ophtalmologue, en urgence, lors du fond d’œil. La consultation type regroupe les étapes suivantes :

  • Anamnèse des symptômes et des antécédents.
  • Mesure rapide de l’acuité visuelle.
  • Dilatation de la pupille en salle d’attente pendant environ 15 minutes.
  • Un OCT (scanner de rétine) peut être réalisé pendant l’attente afin de déterminer la proximité du décollement de la macula et éliminer certains diagnostics différentiels.
  • Fond d’œil en salle d’examen – L’ophtalmologue regarde la rétine au travers e la pupille, à l’aide d’une lentille. Il observe un soulèvement de la rétine, analyse son extension et repère la déchirure.

Une fois le diagnostic réalisé, l’ophtalmologue vous annoncera on confirmera le diagnostic. S’il n’est pas spécialiste de la chirurgie de rétine, il vous adressera au rétinologue d’astreinte du cabinet afin que vous soyez pris en charge sous 24 à 72h.

Décollement / Déchirure, quelle différence ?

La déchirure précède et provoque le décollement de rétine.

  • La déchirure se manifeste par les mêmes symptômes (myodésopsies, phosphènes) que le décollement. À ce stade un laser en consultation dit « laser Argon » permet le plus souvent d’enrayer la progression vers un décollement de rétine.
  • Au stade de décollement de rétine constitué, en général s’ajoute aux symptômes de la déchirure un voile / amputation du champ visuel. Dans ce cas, le traitement chirurgical urgent est inévitable.

Les causes

Décollement de rétine rhegmatogène

Le plus fréquent. Du grec régla = déchirure, il est secondaire à une déchirure rétinienne. Le mécanisme suit la chronologie suivante et peut-être relié aux symptômes décrits précédemment.

  1. Le décollement postérieur du vitré – Le corps vitré, qui tapisse la rétine, se déshydrate avec l’âge et se décolle. A cette occasion il peut « arracher » un morceau de rétine et causer une déchirure
  2. La déchirure de la rétine – À ce stade, il n’y a pas encore de décollement. Un traitement par laser argon en consultation peut suffire.
  3. Le décollement de la rétine – Profitant de la déhiscence rétinienne (déchirure), le liquide sous rétinien s’infiltre sous la rétine et la décolle, comme un liner de piscine percé se décolle inévitablement. Le traitement est toujours chirurgical.
  4. Extension du décollement à la macula – Si le décollement progresse, il s’accompagnera d’une baisse de vision franche liée au décollement de la macula (Décollement dit Macula-off).

Décollement de rétine exsudatif

  • Il est plus rare et se retrouve notamment en cas de tumeurs oculaires, ou de pathologies inflammatoires.

Décollement de rétine tractionnel

  • Il s’observe dans des pathologies comme la rétinopathie diabétique et est lié à la croissance et traction de vaisseaux sanguins anarchiques.

Facteurs de risques

Les facteurs de risque de décollement de rétine sont nombreux. Les plus fréquemment retrouvés sont : 

  • La myopie – Notamment myopie forte, car la rétine est plus mince et fragile chez le patient myope.
  • L’opération de la cataracte – Car l’opération mobilise le vitré et augmente le risque de déchirure.
  • L’hérédité – Les antécédents familiaux de décollement de rétine font de vous un patient à plus haut risque.
  • Les traumatismes oculaires – En cas de choc physique violent, la rétine peut se déchirer et se décoller.

Ne sont pas des facteurs de risque

Il existe de nombreuses idées reçues sur les causes de décollement de rétine. Ne sont pas des facteurs de risques de décollement de rétine :

  • Le stress, les pleurs et les traumatismes émotionnels.
  • Les infections récentes, les coups de fatigue ou les vaccins.
  • Les écrans et la lecture prolongée.
  • Les frottements oculaires intenses.
  • Le port de charge lourdes, la musculation et les instruments à vent (trompette).

Conduite à tenir

Consulter un ophtalmologue en urgence

  • Il est essentiel de consulter rapidement car l’évolution spontanée des déchirures et décollement est très péjorative : elle se fait vers l’extension inexorable du décollement de rétine, avec des lésions irréversibles pouvant être responsables d’une cécité.
  • L’examen du fond d’œil et la réalisation d’un OCT permettront de faire le diagnostic de décollement de rétine et de rechercher la déchirure causale.

Traitement d’une déchirure isolée au laser argon

  • En cas de déchirure isolée SANS décollement de rétine, le laser Argon sera fait immédiatement au cabinet.
  • Un contrôle sera nécessaire dans les jours suivants, avec quelques fois la nécessité de compléments.

Prise en charge du décollement de rétine

  • Si un décollement de la rétine est présent, le seul traitement est chirurgical. L’intervention doit être réalisée en urgence afin de recoller la rétine et sauver l’œil.

Quelle urgence en cas de décollement de rétine ?

L’urgence dépend de la date de début des symptômes et de la vitesse dévolution du décollement de rétine. Il est possible de retenir en échelle de temps :

  • 24 à 48h pour un décollement de rétine récent macula NON décollée.
  • 3 à 4 jours pour un décollement de rétine ancien ou macula décollée.

Inutile de courir aux urgences au milieu de la nuit, les décollements de rétine sont pris en charge au bloc opératoire en journée. Présentez-vous calmement le matin à jeun à l’ouverture du cabinet.

Questions fréquentes

  • Le seul moyen diagnostic de confirmer un décollement de la rétine est de consulter un ophtalmologue en urgence afin de réaliser un fond d’œil dilaté. L’ophtalmologue verra un soulèvement de la rétine et le trou ou la déchirure responsable.

  • Il existe de nombreuses façons de prévenir le décollement de la rétine !

    • Eviter les sports de combat (coups portés au visage).
    • Consulter rapidement en cas de corps flottants brutaux ou flashs lumineux.
    • Traiter au laser sans attendre toute déchirure de la rétine.
  • Les symptômes du décollement de la rétine sont à répartir en 3 phases :

    • Précoce – Phase de la déchirure – Les myodésopsies (mouches) et les phosphènes (flashs)
    • Intermédiaire – Décollement de rétine SANS atteinte de la macula – Amputation du champ visuel
    • Tardive – Décollement de rétine AVEC atteinte de la macula – Baisse de vision profonde

Auteur

Dr Romain Jaillant

Le Dr Jaillant est chirurgien ophtalmologue spécialiste de la rétine (médicale et chirurgicale), du glaucome et de la chirurgie réfractive (myopie, hypermétropie, astigmatisme et presbytie). Il opère également la cataracte.

  • Glossaire
  • Pathologies
  • Rétine, vitré et macula
  • Urgences de la rétine
  • Urgences ophtalmologiques

27 commentaires

  • HEROUX picture

    Bonjour pouvez vous me renseigner concernant a un décollement de rétine de mon fils
    et après plusieurs opérations un PVR peux t on en guérir
    MERCI DE ME R2PONDRE

    Répondre
  • Legendre picture

    Bonsoir moi j’ai un décollement de la retine depuis presque 3 ans et il possible de récupérer une vue même partielle je ne vois plus rien du tout depuis 3ans merci pour votre réponse

    Répondre
  • LEPORCQ picture

    Bonjour
    J’ai été opérée d’un décollement et d’une déchirure géante de la rétine gauche sachant que j’ai eu la cataracte aux deux yeux et une déchirure à l’oeil droit
    La fermeture s’est faite au laser plus des fils et la mise en place de silicone fluide
    Ma question est la suivante : est-ce mieux de mettre du gaz que du silicone – y’a t-il une raison pour mettre du fluide ?
    je dois me faire réopérer pour retirer ce fluide et surveiller ensuite la rétine
    Merci pour votre réponse

    Répondre
  • Touré Souleymane picture

    Bonsoir, je suis opéré d’un décollement de la rétine mon œil droit en guinée conackry mais ça n’a pas réussit, ma question est que maint’nant avec mon œil gauche quand je regard la télé ou mon téléphone de fois j’aperçois une doublure des écritures, et encore je ne vois pas nette a une distance éloigné c’est là est dû a quoi? Je disque de perdre la vue ? C’est grave ?
    Merci de me répondre

    Répondre
  • Aubrun picture

    Bjr,
    J’ai consulté les urgences hier car j’avais des trucs noirs qui défilaient devant mon œil droit. On m’a diagnostiqué un début de déchirure rétinienne et on m’a fait du laser. Aujourd’hui, j’ai toujours ces trucs noirs qui défilent devant mon œil. Est-ce normal ? Ou bien dois-je y retourner ?
    Merci pour votre réponse.
    Cordialement.

    Répondre
  • Marras picture

    J’ai été soigne par laser hier d’une déchirure rétinienne
    Tout c’est bien passé
    Quelles précautions ou soins à faire ?
    Sport ?
    Activités ?

    Répondre
  • Gayrard picture

    Bonjour, quels sont les principaux risques de complication après une opération de recollement de la rétine ? Quel est le pourcentage d’échec dans ce type d’opération, c’est-à-dire de non amélioration de l’état visuel constaté avant l’opération ? Merci pour votre réponse

    Répondre
  • Oger picture

    Bonjour,
    J’ai subi une vitrectomie il y a 3 semaines suite à un décollement de rétine œil gauche. Suivant le compte rendu opératoire, il y avait un décollement de rétine nasal supérieur sur un trou à 11h30, macula à plat Il y existait également une déchirure à 7 heures en rétine à plat. A noter que j’ai subi
    une opération de la cataracte fin juin.
    Ma question est la suivante : une fois la bulle d’air disparue, je me suis aperçu d’une sorte de manque dans le champ visuel comme une ombre à gauche du centre de la vision. J’ai consulté aux urgences et apparemment la rétine est bien en place. A quoi peut-être du ce phénomène ?
    Merci de votre réponse.
    Cordialement

    Répondre
  • Rezzouk picture

    Bonjour Docteur,

    J’ai 29 ans et j’ai subi 5 photocoagulations à l’œil gauche et 4 à l’œil droit. Mon ophtalmologue me dit que je suis atteinte d’une retinoschrisis juvénile liée à X, car les déchirures rétiniennes ont commencé à l’âge de 10 ans ( lazer au niveau des 2 yeux en 2003 ( 10 ans ), des 2 yeux en 2012 ( 19 ans ), des 2 yeux en 2019 (26 ans), oeil gauche 2021 ( 28 ans ) et des deux yeux hier ). Comme à chaque fois je me pose les mêmes questions: quels traitements prendre pour les douleurs ? ( j’ai pris doliprane, mais les douleurs restent fortes.) J’ai appelé mon ophtalmologue mais elle était au bloc opératoire, de ce fait ni mon médecin traitant ni mon pharmacien n’ont pu me proposer autre chose que du doliprane. Est-ce qu’il y a des mesures préventives à suivre ou au contraire des choses à proscrire ? ( je suis une grande fan des montagnes russes, mais j’ai dû y renoncer pour préserver mes rétines par exemple). Dois-je faire des analyses ou examens pour confirmer ce diagnostic ? Dois-je aller voir un spécialiste de la rétine ?

    Répondre
  • Smeets Marie Ange picture

    Bonjour,
    J’ai subi une opération en Janvier 2020 du décollement de la rétine, en urgence, car il était plus que temps d’agir, c’etait avec le gaz .
    Le résultat est que je ne vois plus rien avec mon œil gauche , le chirurgien dit que le sang ne passe plus dans les vessaux sanguins et que cela est irréparable.
    Avant la vitrectomie j’avais encore 20% de ma vue avec mon œil gauche .
    J’aurais voulu savoir votre avis ?
    Bien à vous .

    Répondre
  • Bernard picture

    Bonjour ,
    J’aimerais savoir , je suis allée en consultation parce que j’ai des lumières qui traversent ma vue et les mouches , très régulièrement. Quel examen doit me faire l’ophtalmo? Je pensais à des migraines ophtalmiques, mais je n’ai pas la douleur de la migraine . Je ne pense pas avoir eu de fond de l œil .. qu’est ce que c’est exactement un fond de l œil ? Comment ça s’appelle ? Est ce que ça peut être un premice de déchirure ou décollement , cela fait 3 mois que ça persiste ?
    Merci bcp

    Répondre
  • Grosvenor picture

    Bonjour,
    Ma mère c’est fait opérer de la cataracte en métropole, et après l’opération, la personne qui l’a opérer, lui a dit que si elle voit des mouches, il faut lui dire.
    Mais elle ne voyait pas de mouches, elle avait pas de forte douleur.
    A son retour en Guyane, elle à été voit son ophtalmologue,et tout de suite il lui à dit qu’il faut qu’elle parte en évasan en métropole.
    Il à jugé que l’opération de la cataracte c’était mal passé…mais l’ophtalmologue de métropole lui à rien dit.
    Elle est reparti en métropole, et au urgence il lui en dit que sa rétine est complètement décidé et ne tient qu’à un fil.
    Elle s’opère demain.
    Je trouve çà malhonnête de l’ophtalmologue qui l’a opérer de ne pas l’avoir dit..
    Elle à du faire une erreur, parce après l’opération elle à dit que c’était compliqué.
    En attente de votre réponse.
    Merci bien

    Répondre
  • Jacqueline LEDUC picture

    Bonjour
    Depuis une dizaine d années j’ai des déchirures des rétines soignées par laser
    Micro déchirures à répétitions
    Que dois je faire pour éviter c’e problèmes
    Slt

    Répondre
  • Ornella muzinga picture

    Bonjour, depuis 30 juillet 2021, jusqu’à présent mon œil droit ne fonctionne pas bien et mon ophtalmologue me disais que cela est un traumatisme lié au passé et pas de chance pour sauver cet oeil. Hier j’ai changé l’ophtalmologue et on m’a fait un examen en fond d’œil Ily avait pas de précisions. C’est ainsi qu’il m’a envoyé faire l’écho oculaire pour la précision, le résultat dit que c’est un cataracte bilatérale ( décollement de vision centrale) car l’autre œil gauche qui me sert de vue devient Flou également. Les médecins disent que c’est inopérable. Je suis sous traitement de : – Saki collyre
    – Aptimol collyre
    – OPT collyre
    – Rovigon
    Pendant 1 mois, est ce que j’ai une chance de revoir avec mon œil droit glaucomateux qui voit à 1m ? Tjr avec des éclairs qui passe tout les jours devant mes yeux. Votre avis svp

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le centre est actuellement {opening_status}
{patients_awaiting} en attente
Le centre est actuellement {opening_status}
{patients_awaiting} en attente
{waiting_time} d’attente avant prise en charge *

{total_time_spent} en moyenne passée(s) sur place *

* Moyennes mesurées au cours de l’heure écoulée. Ne peuvent être garanties.

Accueil URGENCES sans rdv :

8:00–21:00 semaine

9:00–19:00 week-end et jours fériés