COVID-19 et ophtalmologie – Conjonctivite – Protection

CoVid-19


Conjonctivite et COVID-19

CoVid-19, scientifiquement désigné SARS-CoV-2, est un virus de la famille des Coronavirus, au même titre que SARS-CoV-1, virus responsable de l’épidémie de « Syndrome Respiratoire Aigu Sévère » en 2002, et MERS-CoV, virus responsable de l’épidémie de « Syndrome Respiratoire du Moyen-Orient » en 2012. Apparu en 2019 dans la ville de Wuhan en Chine, CoVid-19 est responsable d’une pandémie en 2020, signalée notamment par le Dr Li Wenliang, ophtalmologiste de l’hopital central de Wuhan, décédé de la maladie le 7 février. La maladie se présente sous la forme de symptômes habituellement observés en cas de virose, parmi lesquels d’authentiques conjonctivites. Selon les données actuelles – susceptibles d’évoluer, elles accompagneraient environ 1 à 3% des infections à CoVid-19 symptomatiques. La contagion par voie oculaire étant avérée, il est indispensable de respecter un maximum de précautions pour prévenir la diffusion de l’épidémie, notamment via les sécrétons en cas d’irritation oculaire. En cas d’inquiétude, nous vous invitons à RESTER chez vous et à prendre rendez-vous en télé-consultation afin de consulter tout en respectant les consignes de distanciation sociales.

Les symptômes

1/ Les symptômes d’une infection à CoVid-19

Les symptômes rencontrés en cas d’infection au SARS-CoV-2 apparaissent après une période de 2 à 14 jours, 7 en moyenne. Commun à de nombreuses infections virales, ils ne sont pas faciles à distinguer d’une grippe classique ou d’un simple rhume et sont dits « aspécifiques ». Il peuvent même être totalement absents en cas de forme asymptomatique. Mesurés dans une cohorte chinoise de 56 000 malades, leur fréquence a été la suivante :

  • Fièvre : 88% ; 
  • Toux sèche : 68% ; 
  • Fatigue / Asthénie : 38% ;
  • Expectorations : 33% ;
  • Essoufflement / Dyspnée : 19% ; 
  • Douleurs osseuses ou articulaires : 15% ;
  • Maux de gorge : 14% ;
  • Maux de tête / Céphalées : 14% ;
  • Frissons : 11% ;
  • Nausées ou vomissements : 5% ;
  • Nez bouché : 5% ;
  • Diarrhée : 4% ;
  • Toux de sang / Hémathémèse: 1% ;
  • Conjonctivite : 0,8%.

2/ Les symptômes d’une conjonctivite à CoVid-19

La conjonctivite à CoVid-19 se présente comme une conjonctivite virale classique dans un contexte d’infection à CoVid-19. Les patients présenteront d’un coté ou des deux, rougeur oculaire et sensation de grain de sable. En principe baisse de vision et douleur ne sont pas associés. De rares cas de CoVid dont la seule manifestation était une kerato-conjonctivite d’allure virale ont été signalés.

Conduite à tenir

1/ Porteurs de lentilles et épidémie

Dans le contexte de l’épidémie le port des lentilles de contact est possible. Cependant, en raison des contacts répétés avec les yeux, les porteurs doivent redoubler de vigilance et adopter une hygiène parfaite dont les consignes sont consultables ici.

2/ Personnels soignants et lunettes de protection

Si vous êtes infirmier, médecin, aide-soignant, en contact avec des patients malades, il est indispensable de porter des lunettes de protection pour éviter tout contact du virus avec vos muqueuses et réduire le risque de contagion.

3/ Que faire si souffrez d’une conjonctivite dans ce contexte d’épidémie ?

Evitez de vous toucher les yeux et de les frotter. Rincez-les au Serum physiologique abondamment. Si vous présentez des symptômes associés du CoVid-19, ne vous déplacez pas aux urgences. Vous pouvez contacter votre médecin ou, en cas de difficultés respiratoires uniquement, le 15. Si votre question s’adresse à un ophtalmologiste, une téléconsultation a été mise en place par SOS Œil pour éviter tout contact physique non indispensable.

4/ Quel traitement pour la conjonctivite à CoVid-19 ?

Malheureusement, il n’existe à ce stade, comme d’ailleurs pour la plupart des conjonctivites virales, aucun traitement spécifique de la conjonctivite à CoVid-19. Le seul traitement recommandé est le lavage abonnant 2 à 3 fois par jour au sérum physiologique des yeux atteints. Les collyres à base de corticoïdes sont contre indiqués en cas de conjonctivite avérée. Bien entendu, il est également indispensable de respecter les gestes barrières pour préserver vos proches et les personnes les plus fragiles en évitant la propagation de l’épidémie.

Mesures barrières dans le cadre de l’épidémie

Dans le cadre de l’épidémie CoVid-19, il convient d’appliquer un certain nombre de mesures pour se protéger et protéger son entourage, consultables ici.

  • Lavez vous les mains plusieurs fois par jour et à chaque fois que vous revenez de l’extérieur.
  • Toussez ou éternuez dans un mouchoir ou votre coude.
  • Utilisez des mouchoirs à usage unique et jetez les après usage.
  • Saluez sans serrer la main – Evitez les embrassades.
  • Respectez les règles de distanciation sociale.
Mesure barrières COVD-19

8 commentaires sur « COVID-19 et ophtalmologie – Conjonctivite – Protection »

  1. S’il vous plait docteur, est ce que la conjonctivite lorsque elle apparaît seule, sans autres symptômes du covid, on dit quand même que c’est une atteinte dû au covid ? Ou bien elle doit être associée à d’autres symptômes pour qu’on puisse dire que c’est une atteinte dû au covid, merci à vous.

    1. Bonjour,
      Question tout à fait compréhensible (et fréquente) en ces temps incertains.
      La réponse parait pourtant être celle du bon sens : les COVID associés à une conjonctivite existent mais sont rares.
      Les conjonctivites de tout type, en dehors de ces temps de COVID, sont pour leur part fréquentes et le restent en ces temps d’épidémie.
      Il n’apparait donc pas raisonnable de penser qu’une conjonctivite isolée soit un signe de COVID.
      Bien sur, on ne peut pas l’éliminer, mais la probabilité parait très faible.
      En cas de doute, rien ne remplace un test.
      En ésperant avoir répondu à votre question

  2. Ma conjointe a tous les symptômes, alors sans faire le test elle a commencé le traitement du COVID 19, pourtant on est le 3 ème jour du traitement et sa situation ne s’améliore pas !! aussi elle a mal au yeux elle sent une lourdeur et les yeux secs. merci de m’informer sur son cas.

    1. Bonjour,
      Difficile de se prononcer à distance. Il nous manque quelques informations… Quels symptômes ? Quels traitements ?
      En tout cas, si votre conjointe présente effectivement une conjonctivite dans le cadre d’une infection au Covid-19, ce qui est tout à fait possible, il n’y a pas de traitement local spécifique ayant fait ses preuves.
      Il est donc nécessaire de laver l’oeil abondamment mais surtout de prendre soin aux mesures d’hygiène et tout particulièrement de se laver les mains, car les sécrétions oculaires sont contagieuses.
      Une discrète douleur et une sécheresse sont des symptômes normaux de conjonctivite.
      Si néanmoins la situation vous inquiète, ce qui s’entend, rien ne remplace une consultation.
      En espérant avoir répondu à votre question.

  3. Bonjour
    J’ai eu une conjonctivite virale le 16 juillet qui a mis 5 semaines à partir et encore je souffre encore de rougeur, gêne comme une pesanteur à ce jour .. je suis toujours sous collyre tobradex, vu 5 ophtalmos et aucun ne m’a fait faire le test du covid .. je trouve pourtant que cette conjonctivite est ultra résistante ce n’est pas normal .. pensez vous que cela peut être le covid ? Est ce normal d’avoir encore des séquelles ?
    Merci

    1. Bonjour,

      Le Covid-19, est une pathologie très récente, qui on le sait, peut être associée à une conjonctivite. Mais dans l’état actuel des connaissance, on ne peut affirmer une corrélation entre la sévérité de la conjonctivite et l’origine Covid. Les conjonctivites à adénovirus notamment, sont connues pour être très virulentes, parfois trainantes. Il convient dans ce cas d’introduire un traitement anti-inflammatoire long, à doses dégressives pour en venir à bout. Au besoin, vous pouvez consulter au Centre Ophtalmologique Paris 17 – SOS Oeil pour faire le point sur votre situation. https://www.doctolib.fr/cabinet-medical/paris/centre-ophtalmologique-paris-17

      En espérant avoir répondu à votre question.

  4. Bonjour !
    Je souffre d’une kératite qui traine depuis 15 jours.
    Difficile à traiter .
    Est il possible que le Covid 19 soir en cause ?. Je suis professionnelle de la santé et vaccinée depuis février..

    1. Bonjour,

      Dans l’état actuel des connaissances, il n’a pas encore été mis en évidence de lien entre kératite et Covid-19.
      Si vous avez une kératite trainante, il convient de faire le point sur l’état de votre cornée, et de rechercher d’éventuels facteurs vulnérants.
      Au besoin, vous pouvez prendre rendez-vous en suivant ce lien.
      https://www.doctolib.fr/cabinet-medical/paris/centre-ophtalmologique-paris-17

      En espérant avoir répondu à votre question

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Si vous présentez ces symptômes, il est possible de consulter en urgence à SOS Oeil où un accueil sans rendez-vous est proposé 7 jours sur 7 de 8h à 21h.
La prise de rendez-vous rapide avec un ophtalmologue au Centre ophtalmologique Paris 17 est également possible.

⭐️ ⭐️ ⭐️ ⭐️ ⭐️
4,9 / 5 | >2000 avis
Prendre rendez-vous en ligneDoctolib 01 47 64 46 75
CENTRE OPH PARIS 17 - SOS Œil