Corps flottants – Myodésopsies

« Je vois des points noirs ou sombres qui se déplacent », « je vois des mouches volantes », « comme des cheveux ou des filaments qui suivent mon regard… ». La perception de corps flottants dans le champ visuel (myodésopsies) est un des motifs les plus fréquents de consultation ophtalmologique ! Certains vivent avec depuis longtemps, apparaissant par intermittence, d’autres les découvrent brutalement un matin au réveil, se manifestant dans un seul œil ou dans les deux… soulevant les mêmes questions anxiogènes chez le patient : Qu’est-ce que c’est ? Est-ce que c’est grave ? Est-ce que je vais guérir ou perdre la vue ? Cet article a pour but de vous apporter des réponses claires et rassurantes.

Corps flottants - Myodésopsies
Corps flottants – Myodésopsies

Qu’est-ce que c’est ?

  • Le corps vitré est un gel transparent composé d’eau, de collagène et d’acide hyaluronique. Il remplit 80 % du volume de l’œil.
  • Il s’interpose entre le cristallin en avant et la rétine en arrière, s’attachant en plusieurs points : la capsule du cristallin, aux vaisseaux rétiniens, au nerf optique et à la macula.
  • Les composants du gel vitré sont disposés de façon homogène et régulière, ce qui donne au corps vitré sa transparence.
  • Toute perturbation de cette architecture rigoureuse va entraîner l’apparition d’irrégularités, donc de zones de perte de transparence localisées du vitré.
  • Ces opacités vitréennes seront alors perçues par le patient comme des ombres mobiles dans son champ de vision.
schéma oeil
Anatomie du vitré

Est-ce que c’est grave ?

La survenue des corps flottants du vitré est un phénomène normal, puisque le corps vitré est amené à dégénérer avec l’âge.
Néanmoins, trois diagnostics sont à distinguer :

  • La dégénérescence vitréenne simple – Cause la plus fréquente, et bénigne. Le patient, souvent jeune, perçoit un jour de manière fortuite ses corps flottants, en regardant une surface blanche ou très éclairée, qui apparaissent comme des filaments ou des petits points transparents. Ils bougent dans la même direction que ses yeux, avec une certaine inertie. Ces manifestations sont le plus souvent bilatérales, et les corps flottants ne sont pas perçus en permanence.
  • Le décollement postérieur du vitré – Qui survient souvent autour de la cinquantaine, ou un peu plus tôt chez les patients myopes. Il se manifeste par l’apparition soudaine de corps flottants volumineux, opaques, souvent arrondis, au centre du champ visuel. Le décollement postérieur du vitré touche la plupart du temps un seul œil à la fois. La perception de ces corps flottants est au départ permanente, peu importent les conditions de luminosité, ce qui génère une certaine anxiété chez le patient, malgré une acuité visuelle conservée. Le décollement postérieur du vitré peut être précédé de quelques jours de phosphènes (perception de « flashs » lumineux périphériques plus ou moins insistants). Ces phosphènes sont transitoires et disparaissent en général une fois le décollement postérieur du corps vitré est complet.
  • La déchirure voire du décollement de rétine – Plus inquiétants, ils surviennent lorsque le décollement postérieur du corps vitré entraîne une effraction de la rétine donc un saignement dans la cavité vitréenne. Les phosphènes avant la survenue de la déchirure sont dans ce cas plus fréquents, et les corps flottants plus opaques, avec une possible baisse d’acuité visuelle selon l’abondance du saignement. Du liquide intraoculaire (humeur aqueuse) peut s’infiltrer sous la rétine, provoquant un décollement de rétine, qui va se manifester par un voile très opaque qui ampute une partie du champ visuel.

Cas de l’uvéite

Il existe un cas particulier qui n’entre pas dans le cadre des anomalies du corps vitré, mais se manifeste par l’apparition de corps flottants : l’uvéite postérieure ou intermédiaire, que l’on rencontre notamment dans la toxoplasmose oculaire. Elle se manifeste par l’apparition rapide de corps flottants très abondants, provoquant rapidement un brouillard visuel, avec souvent un œil rouge, inflammatoire.

Est-ce que je vais perdre la vue ?

  • La survenue de corps flottants étant un phénomène normal avec le temps, elle n’occasionne pas de perte de la vision. Néanmoins, les complications du décollement postérieur du corps vitré peuvent entraîner des conséquences sur la fonction visuelle, principalement en cas de décollement de rétine.
  • La dégénérescence vitréenne, une fois le patient informé et conscient de la bénignité de l’affection, ne pose plus de problème au patient. Les corps flottants transparents persisteront toute la vie, mais le patient les percevra de moins en moins, grâce au tri cortical, qui est la faculté du cerveau à négliger les détails qui peuvent brouiller la vision. Avec le temps, le patient doit « chercher » ses corps flottants, notamment sur des surfaces claires, puisqu’il ne les perçoit plus spontanément.
  • Le décollement postérieur du corps vitré, une fois complet, diminue considérablement le risque de déchirure ou de décollement de rétine, puisque l’action du vitré ne peut plus s’exercer sur la rétine. La gêne liée à la présence de corps flottants centraux persiste un peu plus longtemps et s’atténue avec le temps grâce au phénomène de tri cortical et à la gravité qui pousse les corps flottants à sédimenter vers le bas du globe oculaire, donc en dehors du champ visuel.
  • La déchirure de rétine, si elle n’est pas traitée est à risque de se compliquer en décollement de rétine. Elle constitue donc le principal enjeu diagnostic chez les patients qui présentent des corps flottants, puisque c’est le seul cas qui nécessite un traitement. Le but de ce traitement est de prévenir le décollement de rétine, qui lui, peut compromettre la fonction visuelle.

Que dois-je faire ?

  • En cas de perception intermittente, ancienne et bilatérale de corps flottants transparents chez un patient jeune (moins de 40 ans), le plus souvent il s’agît d’une dégénérescence vitréenne simple. Il n’est pas utile de se précipiter aux urgences, mais de convenir d’un rendez-vous avec un ophtalmologiste, qui fera un examen du fond de l’œil après dilatation des pupilles, pour confirmer l’absence d’atteinte rétinienne.
  • En cas de perception brutale, récente et unilatérale de corps flottants volumineux et opaques, chez un patient de plus de 50 ans, on est le plus souvent en présence d’un décollement postérieur du corps vitré. L’enjeu principal est de savoir s’il y a une déchirure de la rétine associée, ou s’il s’agît uniquement d’un décollement postérieur du corps vitré. L’examen du fond de l’œil est obligatoire et à réaliser au plus tard dans les 48 heures, si besoin, en urgence. En cas d’absence de déchirure rétinienne, un contrôle est souvent proposé dans les 2 à 4 semaines, soit après décollement total du corps vitré, pour s’assurer de l’absence d’une déchirure qui serait apparue secondairement.
  • En cas de déchirure de rétine avérée, un traitement par laser rétinien sera proposé dans les meilleurs délais, pour prévenir un décollement de la rétine. Ce traitement laser est réalisé en consultation d’ophtalmologie après dilatation des pupilles.
  • En cas de décollement de rétine, un traitement chirurgical au bloc opératoire est proposé dans les meilleurs délais, afin de préserver la fonction visuelle.
  • En conclusion, la perception de corps flottants est très souvent bénigne, mais peut révéler des atteintes potentiellement compromettantes pour la fonction visuelle si elles ne sont pas traitées à temps. De ce fait, il est fortement recommandé de consulter en ophtalmologie en cas d’apparition de nouveaux corps flottants ou de modification de l’apparence de ceux déjà présents.

23 commentaires

  • Wanner picture

    Bonjour,
    Je souffre de migraines ophtalmiques depuis que je suis au collège (j’ai 29 ans aujourd’hui). Ma question concerne un phénomène que je vis mais auquel aucun médecin n’a jamais su me donner d’explications.
    Je sais que nous avons tous dans chaque œil une tache aveugle.
    Je voulais savoir s’il est normal de la visualiser. Lorsque mes migraines ophtalmiques ont débuté, j’avais 11 ans, et ensuite, j’ai remarqué qu’en dehors des crises j’avais comme conscience au quotidien des taches aveugles : en observant de près je me suis rendu compte que des objets pouvaient disparaître de mon champs de vision à l’endroit de ma tache aveugle et même avec les deux yeux ouverts (lorsque les objets sont cachés par le nez) mais ça ne crée pas de trou noir (lorsque le pot de yaourt posé sur la table disparaît, je perçois toujours la nappe à l’endroit où est posé le pot). En temps normal le cerveau compense et l’on ne s’en rend pas compte. J’ai fait de tout un tas d’examens (champ visuel, IRM cérébral et oculaire, fond d’œil etc) mais tout est normal. Quand je n’y pense pas ça va mais dès que je commence à me focaliser dessus, je ne vois plus que ça. Et comme je ne sais pas si c’est grave ou pas je ne peux pas m’empêcher de cogiter ce qui n’arrange rien. Je précise que je suis myope ( -3,75 oeil droit et -2,50 oeil gauche), je vois des corps flottants, je suis suivie par une orthoptiste pour des séances de rééducation (problème de convergence).
    Est-ce dû à la fatigue, à une sur conscience de la tache aveugle, au stress, une conséquence des migraines avec aura ? Un neurologue m’a dit que mon problème s’apparentait à une forme d’amblyopie et qu’un traitement anti-migraineux pourrait peut-être m’aider. Un ophtalmologue pense quant à lui que mes troubles de la convergence associés à la présence de corps flottants peuvent engendrer ces « tâches »… Je ne sais plus trop quoi penser.
    Merci d’avance pour vos conseils.

    Répondre
  • Wanner picture

    Bonjour,
    Merci pour votre retour.
    Effectivement tous les examens sont normaux (IRM cérébrale, oculaire, cervicale, champ visuel, électroencéphalogramme, fond d’œil). On me dit de ne pas m’inquiéter car les examens sont « bons » mais sans pour autant m’expliquer ce qui pourrait expliquer ma perception visuelle. Depuis cet été, j’ai remarqué, qu’en fixant quelque chose de près, comme mon portable par exemple, des « choses » pouvaient également disparaître à en arrière-plan, à droite ou gauche du téléphone, même avec les deux yeux ouverts. Je ne ressentais pas ce phénomène auparavant d’où une certaine inquiétude…
    Cordialement,

    Répondre
  • Jacqueline Cleret picture

    Bonjour suite à une intervention de la cataracte des deux yeux, j’ai des corps flottants très gênants surtout à l’oeil gauche. Je n’ai aucune complication, j’ai subi une batterie d’examens pour le confirmer. Cependant je suis vraiment très gênée. Mon ophtalmo me conseille d’essayer de les oublier mais cela est très compliqué pour moi. J’ai entendu parler de laser pour les supprimer. Qu’ en pensez vous ? J’ai 60 ans toujours en activité.
    Merci

    Répondre
  • Jean Lusiama picture

    Bonjour ,
    Est-ce que la reconnaisse faciale avec le téléphone ou autre dispositif électronique peut provoquer ou précipiter ce phénomène de corps flottants dans l’œil?
    Merci
    Jean

    Répondre
  • FISTAHL picture

    Bonjour,
    Y a-t-il un lien entre l’apparition « d’une mouche volante » dans le champ de visio d’un seul œil et une sarcoïdose diagnostiquée ?
    Par avance , merci
    Bien cordialement.

    Répondre
  • virginie marcel picture

    Bonjour,
    Je suis très myope (j’ai 45 ans) et depuis 2 ans, je vois beaucoup de corps flottants. Je vois mon opthalmo tous les ans pour fond d’oeil mais pour lui, c’est dû à la myopie et donc attendre le DPV tranquillement. J’ai peur du décollement de rétine.
    Merci de votre avis,

    Répondre
  • MARCEL picture

    Bonjour,
    Je suis très myope (j’ai 45 ans) et depuis 2 ans, je vois beaucoup de corps flottants. Je vois mon opthalmo tous les ans pour fond d’oeil mais pour lui, c’est dû à la myopie et donc attendre le DPV tranquillement. J’ai peur du décollement de rétine.
    Merci de votre avis,

    Répondre
  • Santa picture

    Bonjour j’ai eu la toxoplasmose en état jeune une fois enceinte des foyers se sont réveillés par chance ils n’ont pas causé de dégâts pour ma grossesse mais ce n’est que en cet instant que j’ai remarqué que j’étais presque aveugle de l’œil droit mon oeil gauche se porte bien mais depuis ma grossesse il y’a 3ans maintenant je vois des objets flottants et comme une mèche de cheveux dans l’oeil . On m’a dit que pour l’oeil droite il y’a rien a faire parce que la cicatrice est mal placé mais serait il possible de me débarrasser de ces objets qui dérange vraiment ma vision pour l’oeil gauche.
    Merci

    Répondre
  • Noémie Goetsch picture

    Bonjour,
    Il y a une semaine je me suis réveillée avec l’oeil droit rouge. J’ai pensé à une conjonctivite car j’en ai eu souvent, j’ai donc lavé au sérum physiologique et mis du désomédine. Le lendemain l’autre œil était lui aussi rouge. J’ai continué les mêmes lavages. Aucune baisse de vision, juste quelques picotements. J’ai vu une amélioration en 2 jours environ et 5 jours après je n’avais plus rien. Cependant le lendemain j’ai constaté un petit point devant mon œil droit, qui se balade… je le vois par intermittence. Je ne sais pas si cela est lié à la conjonctivite. Sachant que j’ai été opérée de l’oeil en question il y a 5 ans pour une membrane epi rétinienne. Pour information j’ai 39 ans. Ce matin, donc 3 jours après la disparition de la conjonctivite, c’est mon œil gauche qui est à nouveau rouge! L’oeil droit a toujours le point noir mobile… pas de baisse de vision, juste les yeux qui piquent un peu. Que faire? Merci pour vos conseils.

    Répondre
  • RUBAL picture

    Bonjour j’ai 63ans ,je suis soigner pour un glaucome depuis quelques années, et depuis hier j’ai des filaments noirs devant l’œil gauche et cela me dérange beaucoup, il y a même un moment c’était comme une traînée de sable .

    Répondre
  • Vicky Guerny picture

    Bonjour,
    Je me permets de vous poser la question suivante me concernant :
    Au 9ème mois de ma dernière grossesse je me suis réveillée avec énormément de corps flottants dans l’œil gauche. Cela fait maintenant 4 mois qu’ils ne me quittent jamais et entravent beaucoup ma vue, surtout dans l’obscurité, pour conduire par exemple, ou pour les petits détails que désormais je vois très mal.
    J’ai 32 ans, j’ai été opérée de la myopie il y a 10 ans et tout allait très bien, bien qu’après mes grossesses j’ai sentie mon acuité sensiblement rebaisser à droite. Résultat je me trouve avec un oeil gauche pourri, et un œil droit plus faible. Peut-on faire quelque chose à votre avis ?

    Répondre
  • Boullé Vincent picture

    Bonjours.. moi j’ai 27 ans et je vois des corps flottants dans les 2 yeux 24h sur 24 accompagner dultrason 24h sur 24 aussi.. j’ai été partout .. ORL, ophtalmo, IRM, scanner, prises de sang dentistes… Apparament je suis en parfaite santé mais c’est de pire en pire dans mes oreilles et dans les yeux … Dur a vivre … Avez vous des réponses ???

    Répondre
  • Goetsch picture

    Bonjour,
    Mon fils de 5 ans souffre, je le pense, de palinopsies. C’est apparu un matin, sans raison. Lorsqu’il regarde un objet et détourne la tête, l’objet reste dans son champ de vision quelques secondes, la couleur est atténue et la forme un peu plus floue que l’objet original. cela lui arrive avec n’importe quel objet ou personne, lumineux ou non. Il n’a eu aucun choc à la tête, n’a pas pris de médicaments, rien de particulier… nous sommes très inquiets. Quelle pourrait être la cause? Est ce que ça va partir? Il n’a que 5 ans et est terrifié à l’idée d’avoir ça toute sa vie… Merci de votre retour.

    Répondre
  • PIETRON picture

    Bonjour,
    L’apparition de corps flottants est-elle un obstacle à une opération de la cataracte ?

    Répondre
  • Iraseb picture

    Bonjour,
    J’ai 39 ans et j’ai développé les corps flottants suite à mon chirurgie refractive au lasik.
    Depuis 5 mois je souffre de grands corps flottants en forme d’étoile d’araignée que je vois tout le temps peu importe l’éclairage. Il m’est impossible de les oublier ou ignorer.
    Quel est pour vous le pronostic possible ?
    Merci

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le centre est actuellement {opening_status}
{patients_awaiting} en attente
Le centre est actuellement {opening_status}
{patients_awaiting} en attente
{waiting_time} d’attente avant prise en charge *

{total_time_spent} en moyenne passée(s) sur place *

* Moyennes mesurées au cours de l’heure écoulée. Ne peuvent être garanties.

Accueil URGENCES sans rdv :

8:00–21:00 semaine

9:00–19:00 week-end et jours fériés