Chirurgie refractive

La chirurgie refractive est la technique qui consiste à corriger les trouble de la vue imputables à la myopie, l’astigmatisme, l’hypermetropie et la presbytie.
Elle peut s’effectuer au cours de la chirurgie de la cataracte ou bien, chez les plus jeunes, au laser Excimer couplé ou non au laser Femto Seconde. Deux méthodes principales existent, le LASIK et la PKR. Selon votre cas, le chirurgien pourra vous proposer l’une ou l’autre des méthodes. Parfois les deux. Ces opérations sont pratiquées par les deux chirurgiens du centre : les Dr Jaillant et Dr N’Kosi.

La Photokératectomie Réfractive – PKR

Il s’agit d’une méthode chirurgicale qui consiste à appliquer le faisceau laser Excimer sur le stroma cornéen après une ablation mécanique de l’épithelium cornéen. La PKR trans-épithéliale, qui se dispense d’ablation mécanique, est majoritairement proposée par les chirurgiens du centre. La vitesse récupération visuelle est moins spectaculaire qu’avec le LASIK.


PKR Trans-épithéliale :

Laser-Assisted In-Situ Keratomileusis – LASIK

Il s’agit d’une méthode chirurgicale qui consiste à appliquer le faisceau laser Excimer sur le stroma cornéen après découpe d’un « capot cornéen » au laser Femto Seconde. Cette méthode est non douloureuse, la récupération visuelle est quasiment immédiate. Dès le lendemain, il est possible de mener une vie normale.


Lasik :

Avant l’opération : la consultation d’anesthésie

Une consultation pré opératoire vous sera proposée avec réalisation d’examens complémentaires : OCT et topographie permettront de valider l’indication opératoire. Il vous sera également proposé la réalisation d’un fond d’oeil (« Cycloplégie sous Skiacol ») nécessaire à l’examen de la rétine et à la mesure exacte de votre vision. L’interrogatoire pour sa part, précisera vos habitudes de vie afin de déterminer avec certitude la méthode chirurgicale la plus adaptée à votre cas.

Opération et suites opératoires

Cette opération, parfaitement indolore, dure une quinzaine de minutes par oeil. Une anesthésie locale par goutte sera suffisante et le respect du jeune n’est pas nécessaire. Après l’opération, il vous sera possible de regagner le domicile en présence d’un accompagnant. Une protection solaire est recommandée. En cas de LASIK, les suites sont indolores. Dès le lendemain la vision est excellente. En cas de PKR, quelques jours d’inconfort sont inévitables, durant lesquels repos et patience sont recommandés.

L’examen pré-opératoire : la topographie

FICHE d’information SFO

 

Prendre rendez-vous en ligneDoctolib

CENTRE OPHTALMOLOGIQUE PARIS 17