Vitrectomie – Opération de la rétine

Votre ophtalmologue vous a parlé d’une opération de la rétine par vitrectomie afin de traiter une membrane épirétinienne, un trou maculaire ou un décollement de la rétine. Il s’agit de la technique chirurgicale la plus moderne en chirurgie de rétine. Il s’agit de la seule technique opératoire permettant d’intervenir sur le fond d’œil. Les interventions se déroulent généralement sous anesthésie locale, en chirurgie ambulatoire. Le gel vitré présent devant la rétine est aspiré, puis les maladies de la rétine traitées. De l’air ou du gaz est injecté dans l’œil en fin d’intervention afin de faciliter la cicatrisation de la rétine. Il se dissipera tout seul en quelques jours ou semaines.

Vitrectomie pour décollement de rétine

Qu’est-ce que la vitrectomie ?

La vitrectomie est une technique de chirurgie oculaire utilisée pour traiter les maladies de la rétine et du vitré au fond d’œil. Au cours de cette opération, votre chirurgien peut :

  • Retirer un tissu cicatriciel qui plisse ou déchire la rétine, provoquant une mauvaise vision.
  • Retirer du sang ou toute autre substance opaque empêchant la lumière de se focaliser correctement sur la rétine.
  • Aider à recoller une rétine qui s’est détachée (décollée) de la paroi de l’œil.
  • Retirer un corps étranger coincé dans l’œil à la suite d’une blessure.

Pendant la vitrectomie, l’ophtalmologiste retire le vitré au fond de l’œil. Ce vitré est remplacé soit par du sérum physiologique. En fin d’intervention, le sérum physiologique est aspiré et remplacé, soit par une bulle d’air ou de gaz gazeux, soit par de l’huile de silicone.

Après l’opération, pendant la phase de cicatrisation, votre œil remplacera progressivement l’air ou le gaz par un néo-vitré, liquide et physiologique, sans fibres de collagène. En cas de cicatrisation sous silicone, il faudra ensuite le retirer.

Pour quelles maladies réalise-t-on une vitrectomie ?

Votre ophtalmologiste peut indiquer une vitrectomie pour les maladies suivantes :

Opération – Que se passe-t-il pendant une vitrectomie ?

  • La vitrectomie est généralement réalisée en chirurgie ambulatoire, vous ne passerez pas de nuit à l’hôpital.
  • L’opération est réalisée de préférence sous anesthésie locorégionale : votre œil est insensible et une partie du visage engourdie. L’anesthésiste réalise une sédation, vous serez détendu et légèrement détaché de l’environnement.
  • L’opération dure de 15 minutes pour une membrane simple à 1h30 pour un décollement complexe.
  • Pendant l’opération, l’ophtalmologiste insère 3 guides de la taille d’une fine aiguille au niveau de la sclérotique (blanc de l’œil). Ils lui serviront à passer les instruments.
  • Il utilise un microscope et une lentille pour voir votre vitré et votre fond d’œil.
  • Votre chirurgien utilisera des instruments extrêmement fins pour effectuer une ou plusieurs de ces étapes.

L’opération

  • Aspirer tout le vitré.
  • Peler une membrane ou un tissu cicatriciel sur la rétine.
  • Retirer tout corps étranger qui ne devrait pas se trouver dans l’œil
  • Recoller la rétine contre le fond de l’œil.
  • Cautériser la rétine déchirée au laser ou à la sonde de froid.
  • Aspirer des fragments de cataracte tombés.
  • Injecter une bulle d’air ou de gaz dans l’œil pour aider la rétine à rester collée (la bulle disparaît d’elle-même).
  • Injecter une bulle d’huile de silicone dans l’œil (l’huile est retirée plus tard lors d’une deuxième intervention).
Vitrectomie pour décollement de rétine
  • En l’absence d’huile de silicone, l’intervention ne nécessite généralement pas de suture par fils résorbables. Si tout de fois une petite fuite persiste, le chirurgien mettra un point résorbable par sécurité.
  • Après l’opération, vous serez surveillé en salle de réveil puis pendant quelques minutes puis en unité de chirurgie ambulatoire le temps de vous remettre de l’anesthésie. Vous pourrez ensuite rentrer chez vous.

Convalescence – Que se passe-t-il après une vitrectomie ?

  • Vous sortirez avec un pansement et une coque sur l’œil. Il conviendra de commencer les traitements postopératoires le lendemain de l’intervention. Il s’agit essentiellement de lavages et de collyres antibiotiques/anti-inflammatoires.
  • Les douleurs sont très rares après une vitrectomie, mais une sensation de corps étranger, d’œil qui gratte ou de sable, comme si quelque chose était à l’intérieur de votre œil ou sous votre paupière, est fréquente. Cette sensation disparaîtra avec les médicaments et le temps.

Coque et pansement

  • Il faudra porter une coque de protection la nuit pendant 1 semaine afin de ne pas vous gratter l’œil par inadvertance. En journée, vous pourrez porter vos lunettes de vue ou de soleil.

Positionnement

  • Si une bulle de gaz a été placée dans votre œil pour recoller la rétine, votre chirurgien vous demandera de  garder votre tête en position face vers le bas (ou face vers le côté) pendant un certain temps.
  • Il vous sera précisé combien de temps vous devez rester dans cette position. Il est très important de suivre ces instructions pour guérir correctement.
  • Vous ne pouvez pas prendre l’avion, aller à la montagne ou faire de la plongée sous-marine tant que la bulle de gaz n’a pas disparu. En effet, un changement rapide d’altitude peut augmenter la taille de la bulle causant une hypertonie oculaire majeure.

Arrêt de travail

  • Un arrêt de travail de 15 jours pour une membrane épirétinienne à 3 ou 4 semaines pour un décollement de rétine est souhaitable.
  • En cas de volonté de reprendre plus tôt le travail, il est conseillé de garder le positionnement au moins 5 jours et de reprendre en télétravail afin d’éviter la conduite automobile.

Quels sont les risques et complications liés à la vitrectomie ?

Comme toute intervention chirurgicale, la vitrectomie comporte des risques. Les plus notables sont :

Vitrectomie et cataracte

  • La vitrectomie engendre une inflammation oculaire pendant tout le processus de cicatrisation. Cette inflammation va accélérer la survenue d’une cataracte sur cet œil.
  • Ce risque est particulièrement élevé chez les personnes de plus de 50 ans. La cataracte survient généralement dans l’année suivant l’intervention de la rétine.
  • Si vous avez déjà subi une chirurgie de la cataracte avec un implant, la vitrectomie n’endommage pas votre lentille implantée.

Récupération après une vitrectomie

  • La récupération après une vitrectomie dépend de la pathologie initiale. Ainsi les récupérations visuelles sont variables, excellentes pour un décollement de rétine macula non soulevée, à un pronostic très réservé en cas de décollement de rétine ancien ou de trou maculaire très large.
  • Il est conseillé de parler à votre ophtalmologue au cas par cas, de votre pronostic de récupération visuelle et de la durée avant d’atteindre la récupération maximale.
  • Il faut considérer que la vitrectomie améliore souvent la vision ou au minimum empêche son aggravation.

Questions fréquentes

    • En cas de tamponnement par air ou gaz, la vision est nulle après une vitrectomie. Un croissant clair se forme ensuite.
    • Si du silicone a été injecté, alors le vision sera floue mais présente.
  • La convalescence minimale après une vitrectomie est de 7 jours (membrane) et de 2 à 3 semaines pour un trou maculaire ou un décollement de rétine.

Auteur

Hugo Bourdon

Le Dr Hugo Bourdon est Chirurgien Ophtalmologiste à Paris, spécialiste de la chirurgie de cataracte, rétine & glaucome. Praticien à l'Hôpital des 15-20, il renforce également les équipes du Centre Ophtalmologique Paris 17 - SOS Œil dans le cadre de la permanence de soins du cabinet.

  • Chirurgie de rétine
Le centre est actuellement {opening_status}
{patients_awaiting} en attente
Le centre est actuellement {opening_status}
{patients_awaiting} en attente
{waiting_time} d’attente avant prise en charge *

{total_time_spent} en moyenne passée(s) sur place *

* Moyennes mesurées au cours de l’heure écoulée. Ne peuvent être garanties.

Accueil URGENCES sans rdv :

8:00–21:00 semaine

9:00–19:00 week-end et jours fériés