Chirurgie du décollement de la rétine

Le décollement de la rétine est une urgence chirurgicale grave qui se caractérise par une amputation du champ visuel (perte de vision en périphérie), voir une perte de vision complète. (Plus d’information sur cette pathologie ici). Ces troubles visuels sont souvent précédés de l’impression de voir des flashs lumineux ou des mouches volantes, signes qui doivent amener à consulter rapidement un ophtalmologiste. Si vous présentez un décollement de la rétine, une chirurgie vous sera proposée en urgence. Il existe deux techniques chirurgicales, dont l’efficacité est comparable et les indications fonctions de paramètres qui seront évalués par votre ophtalmologiste.

Technique 1 : Chirurgie endo-oculaire par vitrectomie

La vitrectomie est une méthode qui consiste à introduire des instruments dans l’oeil et à travailler directement dans la cavité oculaire. Cette méthode récente est la plus largement utilisée. Son inconvénient principal est le risque de cataracte. En cas de tamponnement par gaz, la vision restera trouble durant plusieurs semaines et les voyages en altitude (variations de pression) seront contre indiqués jusqu’à sa disparition complète.

Technique 2 : Chirurgie par voie externe « ab externo »

Autrement appelée cryoindentation, cette méthode s’adresse de façon préférentielle aux sujets jeunes car elle évite l’apparition d’une cataracte (et préserve donc l’accommodation). En effet, au cours de cette intervention, le chirurgien fixe à la paroi de l’oeil (sclère) une bande en silicone sans entrer dans l’oeil. La récupération visuelle est classiquement plus rapide qu’avec la vitrectomie. Une retouche par vitrectomie est possible en cas d’échec.

Zoom sur la vitrectomie

1/ Les grandes étapes de chirurgie

  • Vitrectomie
    Le chirurgien coupe et aspire le vitré, remplacé par de l’eau, ce qui libère les tractions vitréo rétiniennes.
  • Pexie
    Par laser (chaud) ou cryothéarpie (froid), la rétine est pexiée (recollée) à l’épithélium pigmentaire duquel elle s’était désolidarisée.
  • Tamponnement
    Par gaz ou silicone selon la nature et l’étendue du décollement de rétine.
  • Sutures
    Toujours résorbables, elles ne sont pas systématiques.

2/ Le tamponnement

A l’issue de la chirurgie, un tamponnement sera laissé dans votre oeil. Il est permet de maintenir la rétine en position à l’issue de la chirurgie en la plaquant contre le paroi de l’oeil.

  • Il s’agira le plus souvent de gaz, dont la résorption se fait spontanément en 2 à 6 semaines selon le type de gaz utilisé. La vision sera occultée toute la durée de sa présence et les variations de pression à proscrire (contre indication aux voyages en avion et aux séjours en altitude).
  • L’alternative est le silicone dont l’inconvénient est de devoir être retiré à l’occasion d’une deuxième chirurgie. Il est utilisé dans le cas de décollements aux pronostics les moins bons et en cas de récidive.

3/ Le positionnement

A l’issue de la chirurgie il vous sera demandé de maintenir une position de tête 3 à 5 jours. Le gaz, comme dans un niveau à bulles, monte et l’objectif est d’obtenir un appui maximum en regard de la déchirure.

  • Durant les heures qui suivent la chirurgie, il vous sera demandé de garder la tête à plat vers le sol durant environ 6 heures.
  • Puis, pour 3 à 5 jours, de garder le position de tête qui dépendra de la localisation de la déchirure.

Cette étape est indispensable au succès de la chirurgie et à la guérison. Si elle n’est pas observée, le risque de récidive est nettement augmenté.

4/ Le pronostic

Le pronostic du décollement de rétine est marqué par deux éléments :

  • Le stade de gravité initial. Les décollements de rétine macula on (ou off depuis moins de 48h), ont généralement une bonne récupération. Si la macula est décollée plus de 48h, les séquelles sont fréquentes et très variables selon de nombreux paramètres.
  • Le risque de récidive qui s’élève environ à 10 à 20% environ selon le type de décollement. La prolifération vitréoretinienne (PVR) en est la cause principale.

Avant l’opération : la consultation d’anesthésie

Avant la chirurgie, il vous sera demandé de rencontrer l’anesthésiste afin de déterminer l’anesthésie qui sera employée. Pour cette chirurgie, une anesthésie loco régionale est le plus souvent proposée.

A l’occasion de cette consultation, pensez à réunir vos dossiers et documents médicaux à disposition : liste des traitements, antécédents, examens médicaux, comptes-rendus médicaux qui aideront l’anesthésiste à dresser un bilan médical complet.

Le jour de l’opération

Il vous sera demandé de vous rendre A JEUN depuis 6 heures à l’heure indiquée sur la convocation. Attention, ne consommer ni café ou thé, ni aliment solide, liquide ou cigarettes.

La durée de cette opération est d’environ une à deux heures en moyenne mais peut varier de façon importante. Par la suite, si la chirurgie a été effectuée dans le cadre de l’ambulatoire (cas le plus fréquent) il vous sera possible de regagner le domicile en présence de votre accompagnant.

Suites opératoires

Quelle que soit la méthode employée le repos est recommandé durant un mois environ, car il s’agit d’une période à risque de récidives important. En cas de chirurgie par voie externe, du fait de l’absence de tamponnement, la convalescence est réduite. En cas de vitrectomie, il sera souvent laissé en place dans la cavité orbitaire un tamponnement par gaz dans l’objectif de maintenir la rétine bien appliquée. Il occultera la vue durant 2 à 6 semaines en moyenne. Le gaz risquant de se dilater avec les variations de pression, les voyages en altitude (montagne, avion…) sont ABSOLUMENT contre indiqués. Si vous devez voyager dans les suites de la chirurgie, parlez en à votre chirurgien.

Fiche SFO

Pour plus d’information sur cette intervention et son déroulement, consultez la fiche élaborée par la Société Française d’Ophtalmologie.

FICHE SFO : Décollement de rétine par vitrectomie

Prendre rendez-vous en ligneDoctolib

Si vous présentez ces symptômes, il est possible de vous rendre en urgence au SOS Oeil où des consultations sans rendez-vous sont proposées 7 jours sur 7 de 8h à 22h.
La prise de rendez-vous au Centre ophtalmologique Paris 17 est également possible.

CENTRE OPHTALMOLOGIQUE PARIS 17