Chirurgie de la membrane épirétinienne

La membrane épirétinienne (ou épimaculaire) est une affection de la macula liée au vieillissement de la rétine. Une membrane prolifère en regard de la zone centrale de la rétine et affecte la vision. Les symptômes les plus fréquents sont marqués par les métamorphopsies (déformations visuelles) et une impression de diminution de l’acuité. Une intervention, couplée ou non à la chirurgie de la cataracte, peut être proposée en cas de retentissement sur la qualité visuelle. Cette intervention se pratique à l’issue d’une vitrectomie trois voies 25 gauges et permet le plus souvent permet de stopper la détérioration visuelle.

Avant l’opération : la consultation d’anesthésie

Avant la chirurgie, il vous sera demandé de rencontrer l’anesthésiste afin de déterminer l’anesthésie qui sera employée. Pour cette chirurgie, une anesthésie loco régionale est le plus souvent proposée.

A l’occasion de cette consultation, pensez à réunir vos dossiers et documents médicaux à disposition : liste des traitements, antécédents, examens médicaux, comptes-rendus médicaux qui aideront l’anesthésiste à dresser un bilan médical complet.

Le jour de l’opération

Il vous sera demandé de vous rendre A JEUN depuis 6 heures à l’heure indiquée sur la convocation. Attention, ne consommer ni café ou thé, ni aliment solide, liquide ou cigarettes !

La durée de cette opération est d’environ une heure. Par la suite, si la chirurgie a été effectuée dans le cadre de l’ambulatoire (cas le plus fréquent) il vous sera possible de regagner le domicile en présence de votre accompagnant.

Suites opératoires

Les suites opératoires de cette intervention sont simples. Une interruption du travail durant une durée d’un mois environ est souhaitable.

Fiche SFO

Pour plus d’information sur cette intervention et son déroulement, consultez la fiche élaborée par la Société Française d’Ophtalmologie.

FICHE SFO : Membrane épirétinienne

Prendre rendez-vous en ligneDoctolib

CENTRE OPHTALMOLOGIQUE PARIS 17