Opération d’un chalazion : l’incision chirurgicale de la paupière

Chalazion
Chalazion – Kyste de la paupière

Le chalazion apparaît le plus souvent subitement, avec une progression rapide, provoquant un gonflement de la paupière souvent sensible ou douloureux. L’évolution est la plupart du temps subaiguë, entre quelques jours et 1 mois. Il peut évoluer vers une forme chronique (petite boule persistante indolore dans la paupière) : ce qui correspond à l’enkystement. Le kyste formé peut persister plusieurs semaines voire plusieurs mois, raison pour laquelle une intervention chirurgicale est souvent proposée à ce stade. Le chalazion est à distinguer de l’orgelet dont il diffère par la cause.

Qu’est-ce qu’un chalazion ?

Il s’agît d’un kyste qui se développe aux dépens des glandes de Meibomius, contenues dans l’épaisseur des paupières. La survenue de ce kyste est consécutive à un dysfonctionnement de ces glandes, qui se bouchent, piégeant leur contenu gras (Meibum) en leur sein. Il s’en suit donc une inflammation locale à l’origine d’un gonflement et d’une douleur de la paupière. L’évolution classique du chalazion est la régression jusqu’à disparition totale, grâce à un traitement local à base de soins des paupières et pommade cortico-antibiotique. La guérison intervient en quelques jours mais peut prendre jusqu’à un mois en fonction des cas. Un article dédié au chalazion, expliquant les causes, les manifestations et les traitements médicaux, est disponible sur notre site en suivant ce lien.

L’évolution d’un chalazion peut se faire également vers un « enkystement » : le chalazion ne régresse plus malgré le traitement, persistant dans l’épaisseur de la paupière, sous la forme d’une induration localisée, arrondie (petite boule dure) et indolore. Le chalazion « enkysté » relève alors d’un traitement chirurgical, dont nous allons vous expliquer les modalités ci après.

Pourquoi faut-il opérer ?

Le chalazion enkysté persistant suscite une gêne principalement esthétique. Dans certains cas la gêne peut être aussi fonctionnelle, se manifestant par une fatigue visuelle, une sensation de pesanteur de la paupière ou une récidive inflammatoire.  Le but de l’intervention chirurgicale est donc d’accélérer la récupération, et d’éviter la persistance du chalazion sur le mode chronique.

Quand faut-il opérer ?

La présence d’un kyste induré à 6 semaines d’évolution, rend peu probable une régression spontanée ou sous traitement médical : il s’agît de la meilleure indication chirurgicale du chalazion.

Le chalazion enkysté n’est pas définition pas inflammatoire : kyste ressenti à travers la peau de la paupière, indolore au toucher, avec une peu en regard qui n’est pas rouge.

Quand faut-il éviter d’opérer ?

La chirurgie du chalazion est légitime lorsqu’elle représente le seul moyen de faire disparaître rapidement un chalazion qui ne régresse pas ou peu sous traitement médical.

Elle ne s’envisage pas dans les cas suivants :

Chalazion évoluant depuis moins de 6 semaines ou qui régresse progressivement : il convient de poursuivre le traitement médicamenteux avec les soins des paupières, car la probabilité d’amélioration reste encore importante.

Chalazion très petit (non visible à l’œil nu mais perceptible à la palpation) : l’évolution est en règle générale favorable sans traitement, mais cela prend pus que 6 semaines. Une chirurgie n’est pas conseillée, car le risque d’échec (chalazion difficile à trouver) est significatif. Le mieux est de surveiller simplement l’évolution en faisant des massages des paupières à l’eau chaude.

Chalazion inflammatoire : il convient de poursuivre le traitement médical jusqu’à disparition de l’inflammation, avant d’envisager une chirurgie. En effet, un geste chirurgical sur une paupière encore inflammatoire s’accompagne de suites opératoires plus lourdes.

Chalazion fistulisé (avec un écoulement à la peau, ou une croûte) : il convient de poursuivre le traitement médicamenteux afin de favoriser l’écoulement naturel du chalazion. Une chirurgie sur chalazion fistulisé occasionne un délabrement important de la paupière (même si elle finit par cicatriser), avec une cicatrisation plus longue. De plus, la fistulisation spontanée permet au chalazion de s’évacuer, donc de régresser avec les massages.

Plusieurs chalazions concomitants sur le même oeil, avec multiples récidives : il convient d’introduire un traitement de fond pour éviter l’apparition de nouveaux chalazions : la chirurgie n’empêche pas la récidive. Le fait de prescrire des lunettes adaptées aide également à diminuer les récidives.

En quoi consiste la chirurgie ?

Le traitement chirurgical conventionnel consiste en l’évacuation du contenu du chalazion ainsi que de la coque qui le contient, par voie conjonctivale (à la face interne de la paupière), après avoir réalisé une anesthésie locale de la paupière.

Pour les petits chalazions, les petites récidives, ou les chalazions multiples et inflammatoires, le traitement consiste en une injection de corticoïdes intra-tarsale et sous cutanée (KENACORT®), dont le but est de dissoudre le contenu du chalazion, sans recours à une incision.

Comment se déroule l’intervention ?

L’intervention est réalisée en ambulatoire, au cabinet, sous anesthésie locale, dans une salle opératoire dédiée.

Une légère prémédication est souvent prescrite, prise deux heures avant l’intervention, afin de diminuer l’anxiété des patients.

Après que la patient a pris connaissance et signé la fiche de consentement, la prise en charge commence par un  examen du chirurgien, qui va déterminer si l’indication chirurgicale est toujours pertinente, car le chalazion peut avoir évolué entre le moment de la prise de rendez-vous et le jour de la chirurgie : il arrive donc qu’une opération prévue soit annulée le jour J parce que le chalazion a régressé. 

Après évaluation de l’opérabilité par le chirurgien, l’intervention peut avoir lieu selon la séquence suivante, qui dure environ 10 à 15 minutes au total :

– Injection d’un anesthésiant local dans la paupière concernée en regard du chalazion : cette étape est douloureuse pendant quelques secondes, le temps nécessaire à l’action de l’anesthésiant.

– Incision chirurgicale et évacuation du chalazion après avoir éversé la paupière : cette étape est généralement sensible, mais non douloureuse. Le patient sent les sensations de toucher, mais pas la douleur.

– Application d’un traitement anti inflammatoire puis d’un pansement oculaire à la fin de l’intervention : le pansement vise à arrêter le saignement post opératoire, et doit être maintenu 2 à 3 heures après l’intervention

Quelles sont les suites après l’intervention ?

Le saignement post opératoire s’arrête en général dans les heures qui suivent l’intervention. Il est recommandé de ne pas appliquer de chaleur sur les paupières, mais plutôt du froid, pendant 48 heures.

Un hématome de la paupière est systématique en post opératoire, il est plus ou moins important en fonction du volume du chalazion opéré et de la coagulabilité du sang de chaque patient.

Un traitement post opératoire anti inflammatoire est prescrit pour une dizaine de jours, et vise à réduire la douleur et l’œdème de la paupière. Néanmoins certains patients peuvent ressentir une douleur dans les heures qui suivent, qui disparaît en général après prise de Paracétamol.

L’hématome palpébral disparaît complètement en une à deux semaines. La paupière retrouve son aspect normal en trois semaines.

La paupière retrouve un aspect normal en général entre 1 et 4 semaines. Dans certains cas, le processus de cicatrisation peut conduire à la formation de fibrose que le patient ressent comme une petite « boule » résiduelle : elle disparait en général dans les 6 semaines.

En cas d’injection de KENACORT®, le produit reste visible sous la peau sous forme de taches blanches, pour disparaître en 4 à 8 semaines.

Quelles sont les complications possibles ?

Le risque principal de l’intervention est la récidive ou l’évacuation incomplète, dans environ 5 à 10% des cas, notamment pour les chalazions extrêmes (très volumineux ou tout petits). Dans ce cas, votre chirurgien vous proposera généralement une simple injection de corticoïdes dans la paupière au minimum 1 mois après la première intervention, dans le but de dissoudre le chalazion résiduel.

En cas de fibrose persistante plus de 6 semaines, ce même traitement peut être proposé pour accélérer la récupération.

L’indentation dans la paupière entrainant une légère déformation de celle-ci, qui disparaît spontanément au bout de quelques semaines.

L’infection du site opératoire est très rare après une chirurgie de chalazion : elle est traitée par antibiotiques.

Quelles sont les précautions post opératoires à respecter ?

Le patient quitte le cabinet avec un pansement qui occlut l’œil du côté opéré, ce qui interdit toute conduite automobile pendant une demi-journée : il faut doncprivilégier les transports publics.

Selon l’activité professionnelle, le patient peut reprendre le travail le lendemain : un arrêt de travail n’est indispensable que pour les métiers qui nécessitent d’être dans un environnement poussiéreux ou en cas d’inflammation post opératoire particulièrement importante, ce qui s’observe très rarement.

L’application de manière assidue du traitement post opératoire est indispensable à une récupération rapide.

Il convient d’éviter de se maquiller, d’aller dans l’eau (piscine, mer) ou de tremper le visage dans l’eau (se laver les cheveux tête en arrière) pendant les 15 jours qui suivent l’intervention.

Enfin, le port de lentilles de contact est autorisé à partir du 15ème jour après l’intervention.

Comment prévenir la survenue de futurs chalazions ?

Le chalazion survient en général sur fond d’inflammation chronique des paupières, favorisée par des facteurs intrinsèques, mais aussi environnementaux. Les patients sont donc susceptibles de récidiver, raison pour laquelle la prévention a une place importante dans leur prise en charge. En général, il est recommandé au minimum de faire des soins de paupières à l’eau chaude une fois par jour.

En cas de blépharite ou d’inflammation chronique des paupières, un traitement de fond par collyres ou comprimées peut être envisagé. Enfin, les troubles de la réfraction comme l’astigmatisme, l’hypermétropie ou la presbytie doivent être correctement corrigés pour diminuer ce risque de récidive

54 commentaires sur « Opération d’un chalazion »

  1. Bonjour je me suis opéré trois fois â cause des chalazions. Depuis la deuxième opération m’a maupiere reste enflé pour je sais qu’elle raison et même après la troisième opération elle reste enflé. Vous pouvez me guider ?

  2. Bonjour
    Merci pour cet article très intéressant
    Je me suis fait opérer d’un chalazion inférieur il y’a à plus de deux mois et je remarque que la poche formée sous mon œil reste beaucoup plus importante que l’autre œil c’est qui est une gêne certes esthétique mais je me demande de ce fait si tout s’écoule normalement et si le chalazion n’est pas resté même si invisible. Je suis extrêmement gonflée sous cet œil le matin mais également en journée. L’opération m’a coûté énormément 400 euros dont 300 non remboursé donc je suis un peu inquiète ! Que conseillez vous? Merci beaucoup

  3. Bonjour.
    J’ai commencé à avoir un chalazion il y a 9 mois. Depuis j’ai des chalazions à répétions.
    Plusieurs aux meme oeil. j’en ai eu jusqu’à 8. Paupière inférieure et supérieure.
    Je me suis déjà faite opérer 2 fois. Et j’ai une une séance d’infiltration kenacort.
    Mais il me reste 1 chalazion et j’en ai un autre qui revient.
    Sterdex, gouttes, doxycycline pendant 3 mois.
    De plus j’ai perdu en vision de cet œil. Et cela m’inquiète. Les chalazions appuient sur l’œil. Ok. Mais ma vision va t elle revenir ?
    Je ne sais plus quoi faire. Impossible de m’en débarrasser. Dès qu’on arrive à me retirer un chalazion. Des autres reviennent…
    Comment diagnostiquer un autre souci, rosacée oculaire… ou autre plus grave.
    Cela commence à m’inquiéter.
    Merci

    1. Bonjour,
      il vous faut probablement faire un traitement de fond au long cours (=ininterrompu), et porter une correction optique adaptée, en permanence. Les chalazions, même à répétition, ne font habituellement pas « perdre » la vision.

      1. Bonjour.

        Que conseillez vous en cas de rosacée oculaire ?
        Car mes chalazions sont du la rosacée oculaire. D’où la sécheresse et donc les chalazions.
        Ce qui a abîmé ma cornée en surface .

        Que me conseillez vous ?

  4. Bonjour,
    J’ai reçu une injection de Kenacort tout début décembre. Cela fait maintenant 8 semaines. La tâche blanche persiste même si celle-ci a diminué depuis le début. Cela fait un moment qu’elle ne bouge plus. Que faire ?

      1. Bonjour
        Moi aussi j’ai reçu une injection de kenacort depuis décembre cela fait précisément plus de 4 mois que cet tache est toujours visible même si elle a diminué cela me gêne je sens une espèce de boule cela me fait parfois mal sensation de picotement je suis censée faire quoi ? Attendre 3 moi encore ?

  5. Alors cela fais maintenant plus de 3mois maintenant que je me suis fait opérer de mon chalazion je suis revenu 1 mois avant pour vérifier que tout est normal mais qu’il y avais une tache blanche (donc le produit ) l’ophtalmologue m’a dis d’ici 3 mois il sera disparu mais rien cet tache est toujours la cela me gêne énormément esthétiquement parlant je sais pas quoi faire cela est normal ?

    1. Bonjour,
      la tache finit toujours par disparaître.
      Nous vous conseillons de faire des photos une fois par semaine, et vous vous rendrez compte de l’évolution. Au besoin vous pouvez à nouveau consulter l’ophtalmologiste qui confirmera.

    2. Bonjour

      Vous dis que cela va partir mais depuis 5 mois maintenant j’ai pris des photos je suis parti voir un l’ophtalmologue qui n’a même pas bien compris ce que je lui disais et no je ne vois aucun changement depuis 5 mois j’ai la paupière déformée part cet tache blanche ! Franchement il y’a un problème.

  6. Alors cela fais maintenant plus de 3mois maintenant que je me suis fait opérer de mon chalazion je suis revenu 1 mois avant pour vérifier que la tache blanche (donc le produit ) l’ophtalmologue m’a dis d’ici 3 mois il sera disparu mais rien c’est tache est toujours la cela me gêne énormément esthétiquement parlant je sais pas quoi faire cela est normal ?

  7. Bonjour,
    J’ai eu un chalazion il y a plusieurs mois. Celui-ci a été traité. J’ai même reçu une injection de Kenacort. Cependant, ma paupière est toujours tombante, allant presque jusqu’à cacher ma pupille sur le dessus. Un chalazion peut-il provoqué un ptosis ou autre chose sur les paupières même après rétablissement de celui ci ?

    1. Bonjour,
      oui, un chalazion peut provoquer un ptôsis, surtout s’il n’a pas encore complètement disparu.
      Généralement, le ptosis existe déjà à minima avant le chalazion. Examinez vos anciennes photographies, de face.

      1. J’ai reçu une injection de Kenacort tout début décembre. Cela fait maintenant 8 semaines. La tâche blanche persiste même si celle-ci a diminué depuis le début. Cela fait un moment qu’elle ne bouge plus. Que faire ?

  8. Bonjour, suite au retrait de mon chalazion depuis 10 jour celui ci a bien disparu mais j’ai une marque rouge au dessus de la paupière. Dûe je pense à l anesthésie locale. La marque est passé de violet à rouge et ne semble pas trop évoluer.
    Un conseil ?

  9. Bonjour
    J’ai un chalazion depuis 10 jours ,mon medecin traitant m’a donné un traitement avec sterdex,mais malgrès cela la paupière supérieure a commencé a enfler progressivement et a devenir trés sensible.Après une semaine je suis allé aux urgences ohphtalmo de ma ville pour avoir un avis, le medecin m’a represcrit du sterdex et un antibiotique, mais deux jours après la paupière est trés enflée et douloureuse et ferme presque entièrement l’oeil,je ne sais pas si je dois attendre les 12 j de traitement avant de revenir voir le medecin ophtalmo. J’avais oublié de lui dire que j’avais eu une blépharoplastie il y a deux mois des paupières supérieures,peut il y avoir une relation avec ce chalazion. En vous remerciant de votre réponse

    1. Bonjour,
      l’évolution du chalazion est complètement aléatoire, mais l’inflammation finit toujours par se calmer : cela peut prendre jusqu’à un mois. Il peut persister un kyste au décours de l’inflammation qui nécessitera une intervention chirurgicale. nous vous recommandons d’attendre un mois d’évolution avant de consulter à nouveau, car dans l’intervalle, il n’y aura rien de plus à faire… Notez cependant qu’en cas de fièvre, de gonflement de la paupière inférieure associé, ou d’apparition de ganglions devant l’oreille, il faudra consulter sans délai

    1. Bonjour,

      au vu de l’ancienneté de votre chalazion, les pommades anti inflammatoires ne sont plus indiquées.
      Vous pouvez continuer uniquement les soins de paupière à l’eau chaude en attendant votre rendez-vous avec l’ophtalmologiste

  10. Bonjour ,
    Bonjour

    Je me suis fait opérer le 12/10/2020 dans votre cabinets, le docteur m’a dis que je vous est injecté une piqûre vue qu’il est petit , de faire des compresse chaude c’est tout le problème c’est que je ne vois absolument aucun changement je comprends le docteur m’a dis au bout de la 4 semaine il serais parti mais je vois vraiment aucun changement je pense sérieusement qu’il y’a un problème même si je sais qu’il m’a dis jus cas 6 semaine. Ce qu’il fais beaucoup comme même pour un simple chalazion.

    1. Bonjour,
      comme précisé, l’évaluation se fait au bout de 6 semaines. Attention, les patients perçoivent souvent le médicament même (Kenacort), à travers la peau, qui apparait comme un point blanc pouvant être confondu avec le chalazion initial, alors même que ce chalazion a disparu.

  11. Bonjour, j’ai également un chalazion sur la paupière droite il se trouve à l’extrémité de la paupière, il ne me fait pas mal ,mais grossi lentement.il faut savoir que lorsqu’il est trop gros il me gêne et du coup je le presse et j’arrive à le vider. Lorsque je le vide j’arrive à extraire pas mal de liquide verdâtre !! Et a se moment la la boule disparaît pour quelques mois.
    Est-ce que je peux continuer comme cela ou bien il est préférable de se faire opérer
    Car si je comprends bien quand ont se fait opérer sa peux récidiver !! J’attends votre retour
    Cordialement

  12. Bonjour,
    Merci pour les informations très complètes fournies sur cette page !
    Après une dizaine de jour à gonfler comme la grenouille de Lafontaine, mon Chalazion vient juste de rompre et de s’écouler partiellement vers l’extérieur de la paupière.
    J’effectue un soin quotidien par compresses chaudes et applique une pommade antibio (chlortetracycline hydrochloride) qu’un généraliste m’a prescrit au début, étant à l’étranger et sans accès proche à un ophtalmo jusqu’à mon retour en France le mois prochain.
    Je devrais pouvoir me procurer une autre pommade à base de corticoïde (tobramycin 0.3% + dexamethason 0.1%). Est-ce une alternative, à priori, préférable ?
    Mille merci pour vos conseils.

  13. Bonjour docteur,
    J’ai subi il y a 3 semaines une opération de mon chalazion. J’ai bien suivi le traitement pendant 10 jours, de la pommade et des gouttes. Après l’opération, je sentais comme un pourtours du chalazion, d’après le médecin c’est une cicatrice fibreuse qui prendrait plusieurs mois pour disparaître 😔
    Mais je suis inquiète car depuis quelques jours j’ai une boule qui est réapparu au même endroit et ça déforme le bord de ma paupière. Je suis désespérée. 😥
    Que faire?

    1. Bonjour Madame,
      Rassurez-vous, il n’y a rien qui sorte du commun dans l’histoire que vous racontez.
      Il peut en effet y avoir une fibrose qui persiste longtemps après incision d’un chalazion. Il y a un moyen de la faire disparaître plus rapidement si elle vous gêne. Par ailleurs, un chalazion peut récidiver même après incision (chaque paupière contient une quarantaine de glandes pouvant chacune donner un chalazion). Il convient donc de consulter à nouveau un spécialiste, afin qu’il puisse confirmer le diagnostic et vous prescrire la marche à suivre.

  14. Bonjours
    J’ai un chalazion sur la paupière supérieure depuis 15jours
    J’ai consulté un ophtalmologue il y a une semaine qui m’a prescrit du sterdex et du tobradex
    Pendant 15 jours
    Situé au début assez haut sur la paupière , le chalazion est descendu vers le bas de ma paupière et a
    Grossit avec des points blancs aux extrémités la paupière n’est pas rouge mais elle douloureuse
    Est ce effectieux et faut il que je m’inquiète ?
    Dois je reconsulter?
    Merci

    1. Bonjour,

      Généralement, un traitement post opératoire de 7 à 10 jours est prescrit au décours d’une chirurgie de chalazion.
      Les patients peuvent prendre une douche normale en évitant de tremper le visage dans l’eau pendant 72 heures.

  15. Bonjour,
    J’ai un chalazion depuis plus de 3 mois. J’ai été sous traitement Sterdex, le volume a diminué mais une petit boule/coque persite.
    Après avoir vu plusieurs ophtalmo, j’ai eu différents retours et je ne sais pas comment me positionner. Est-ce que cela va partir tout seul en continuant les compressés d’eau chaude ou faut-il intervenir de manière chirurgical ? Quelle est la solution quand le chalazion est trop petit pour être opéré ?

    1. Bonjour,
      Concernant votre chalazion, il est difficile de vous donner une réponse sans vous examiner. Seul un chirurgien, en examinant votre paupière, saura déterminer le traitement le plus pertinent.
      En espérant avoir répondu à votre question

  16. Mr Bonjour,
    J’ai subit une opération d’incision d’un chalazion sur la paupière inférieure droite, après avoir attendu que le chalazion ne soit plus inflammatoire.
    Le chalazion était enkysté.
    Cela fait 10 jours que j’ai subit l’opération et une bosse subsiste bien que le chalazion soit vidé. je ne note plus d’amélioreation malgré le traitement régulier et je serais étonné que cette bosse disparaisse d’elle même.
    Que puis-je faire pour enfin m’en débarrasser ? Merci

    1. Bonjour Monsieur,
      Cette « bosse » que vous ressentez peut être de la fibrose ou un résiduel de chalazion. Dans tous les cas, il faut attendre 6 semaines pour trancher, car tout peut rentrer dans l’ordre dans ce délai. En cas de persistance au-delà de 6 semaines, il pourra vous être proposé une injection de corticoïdes (KENACORT) dans la paupière, ou une nouvelle incision, en fonction de l’état.
      En espérant avoir répondu à votre question

    2. Bonjour monsieur,
      Je suis dans le même cas que vous, opération à mi-octobre d’un chalazion enkysté. Mais 3 semaines et demi après l’opération une boule subsiste et j’ai même l’impression qu’il grossite. J’ai du mal à croire que cette boule est une cicatrice fibreuse.
      Est-ce que c’est résolu?

      Pour ma part j’ai repris RDV chez le spécialiste.
      Pouvez-vous donner un état d’avancement s’il vous plaît? Des conseils?
      Merci

  17. Bonjour, cela fait bientôt 4 mois que j’ai un Chalazion, à 1 mois environ il s’est percé mais pas entièrement et maintenant j’ai un petit kiste qui ne part pas, j’ai fais le Sterdex 3 fois pdt 15 jours sous prescription médicale mais rien à changé maintenant l’ophtalmologue m’a dit qu’il ne pouvait pas opérer car le kiste était trop petit, à qui dois je m’adresser pour une opération possible ? Svp merci d’avance

    1. Bonjour,
      l’opération n’est pas toujours possible à tout moment de l’évolution d’un chalazion.
      Il convient d’évaluer la situation au cas par cas.
      Même si vous prenez rendez-vous avec un chirurgien, il évaluera la situation juste avant, afin de déterminer si l’incision est indiquée ou pas.
      En espérant avoir répondu à votre question.

  18. Bonjour,

    J’ai un chalazion depuis 2 mois et je souhaiterais prendre rendez vous pour un traitement chirurgical. L’ophtalmologiste m’a prescris un traitement pharmaceutique durant 2 semaines mais sans réel impact dans la réduction.

    Pouvez vous m’indiquer la démarche à suivre pour prendre rendez vous ?

    En vous remerciant par avance,

  19. Chère Madame,
    Les symptômes que vous décrivez ne sont pas anormaux, mais révèlent probablement l’existence d’une blépharite sous-jacente chez vous.
    la blépharite est une inflammation chronique des paupières, souvent bilatérale mais asymétrique (plus marquée d’un côté que de l’autre), qui donne des symptômes chroniques comme les yeux rouges, secs, qui picotent ou larmoient, ainsi que des symptômes aigus comme une douleur, une inflammation ou à l’extrême un chalazion.
    Dans votre cas, se pose peut-être la question d’introduire un traitement de fond pour la blépharite, qui aura pour effets de diminuer les symptômes chroniques de la blépharite et de prévenir la récidive de chalazions.
    En espérant avoir répondu à votre question

  20. Bonjour,
    j’ai subi l’ablation d’un chalazion à ma paupière gauche le 05 août dernier.
    Depuis, il y a toujours des larmes qui coulent de cet oeil et, en plus, la paupière est de couleur rose.
    Est-ce normal ?
    Je vous prie de bien vouloir me répondre.

    Clecia Heijsteeg

  21. Bonjour
    Depuis mon operation de chalazion au Centre le 19.08.21 j’ai des boules blanches (environ 5 ou 6) apparures sur la paupière. L’aspect est figé et n’évolue plus. C’est très peu esthétique et 2 ophtalmos ayant examinés disent que cet aspect est abnormal et ne savent pas de quoi sont constitutes les boules (depot produit anti-inflammatoire ?). Au toucher c’est mou comme la chair, pas du tout comme un chalazion qui est dur..

    1. Bonjour Monsieur,
      Les dépôts blancs sous-cutanés que vous décrivez sont tout à fait normaux, parce que vous avez bénéficié en plus de l’incision, d’une injection d’anti-inflammatoire à longue durée d’action (6 à 8 semaines), ce qui est classiquement fait pour les petits chalazions chroniques (persistants pendant plusieurs mois). Ce médicament va donc se dissoudre peu à peu et votre paupière retrouver son aspect normal, le tout en évitant la réapparition d’un chalazion sur le même site.

  22. Bonjour j’ai un chalazion qui augmente énormément
    J’avais un RV prévu le 02/08 dans une autre clinique mais celui-ci a été reporté au 13 septembre Je ne peux pas rester comme cela encore longtemps Cela fait 2 mois que cela dure Au départ j’en avais 3 qui se sont résorbés avec Sterdex mais un 4ème est apparu et là il ne cesse d’augmenter Je rentre sur paris lundi 23 Pourriez vous me programmer une intervention dès que possible SVP j’ai une lettre de mon ophtalmo pour prévoir cet acte chirurgical
    Bien cordialement
    Yolande poumarat 06.19.41.00.31

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Si vous présentez ces symptômes, il est possible de consulter en urgence à SOS Oeil où un accueil sans rendez-vous est proposé 7 jours sur 7 de 8h à 21h.
La prise de rendez-vous rapide avec un ophtalmologue au Centre ophtalmologique Paris 17 est également possible.

⭐️ ⭐️ ⭐️ ⭐️ ⭐️
4,9 / 5 | >2000 avis
Prendre rendez-vous en ligneDoctolib 01 47 64 46 75
Loin de Paris ?
Les ophtalmologues partenaires
Qualidoc
CENTRE OPH PARIS 17 - SOS Œil