Les abcès de cornée

Oeil et virus de l'herpes, keratite disciforme


Votre oeil est rouge, douloureux et vous portez des lentilles de contact. La lumière vous gêne, l’oeil est très rouge. Un point blanc est peut-être même visible sur votre cornée, il s’agit sans doute d’un abcès de cornée, une urgence ophtalmologique.

Les symptômes

Le premier élément qui vous interpelle est souvent la douleur, très intense. Vous constatez également que vous pleurez mais également que vous tolérez mal la lumière. En règle générale vous présentez également des difficultés à voir.

Le cercle perikeratique

L’oeil est rouge. Les vaisseaux sanguins de la partie blanche de l’œil (la sclère) sont dilatés et forment un cercle autour de la partie centrale de l’œil (l’iris et la pupille) : le cercle perikeratique. Parfois même vous pourrez distinguer l’abcès de cornée directement sous forme d’une tache blanche.

La cause la plus fréquente : un mésusage des lentilles

En vous interrogeant, le médecin retrouvera presque toujours un mésusage dans l’utilisation des lentilles (baignade avec les lentilles, port nocturne ou trop fréquent, non respect de l’hygiène, des dates de péremption…).

Le piège : « L’effet pansement » des lentilles de contact

La douleur est le plus souvent très intense et il est possible que le port de lentille la soulage. Il s’agit de « l’effet pansement » de la lentilles : en créant une interface entre la paupière et la cornée, la lentille réduit la gêne produite par le battement de la paupière sur la surface infectée, un dangereux piège puisque la lentille est généralement la cause de l’infection et qu’il faut la retirer absolument !

Pourquoi consulter ?

L’abcès de cornée est une urgence ophtalmologique grave qui nécessite une prise en charge rapide par un ophtalmologue. Des prélèvements pourront être réalisés et une antibiothérapie par collyres prescrite le plus précocement possible pour éviter des séquelles.

La gravité de la lésion va dépendre de sa localisation. Si elle se situe en périphérie de la cornée, elle peut rapidement gagner son centre et entraîner la gêne visuelle. Avec cette atteinte, plus la lésion s’étend et plus la cicatrisation est difficile.

Si la lésion est plutôt superficielle, le risque est qu’elle se creuse et entraîne une perforation de la cornée. Même guérie, la blessure peut laisser place à une cicatrice formant un voile blanchâtre, menaçant le pronostic visuel.

Durant la prise en charge, le médecin va observer la cornée au microscope pour confirmer la présence d’une lésion. Il peut également procéder à un prélèvement à la recherche d’un éventuel agent infectieux.

Un abcès de cornée constitue une urgence et peut conduire à une hospitalisation dans les cas les plus avancés, c’est pourquoi la consultation auprès d’un ophtalmologue est primordiale et doit se faire rapidement.

Les causes

1/ Les lentilles de contact

Le port de lentille de contact est la principale cause des abcès de cornée. L’abcès survient lorsque les règles d’hygiène élémentaires que tout porteur de lentilles souples devrait suivre n’ont pas été respectées. (CF plus bas pour rappel des bonnes pratiques en cas de port de lentilles de contact). Les lentilles favorisent les microtraumatismes de la cornée et concentrent les agents infectieux entraînant un risque d’infection de la cornée lorsque les conditions hygiènes indispensables à leur port régulier ne sont pas réunies.

2/ Les traumatismes

C’est une cause plus secondaire, mais bien réelle d’abcès de la cornée. La projection de sable, de liquide, une éraflure, une griffure ou encore un corps étranger métallique peuvent occasionner un abcès. Néanmoins cela reste plus rare, l’œil étant protégé par les paupières qui se ferment de façon reflexe en cas de danger pour l’œil. En cas de projection, il est important de consulter votre ophtalmologiste sans délai pour qu’il juge de l’interet d’introduire une antibiotique préventif afin de réduire le risque d’abcédation.

3/ La blépharite

Chez certaines personnes, une irritation des paupières chronique (la blépharite, liée le plus souvent à une rosacée) ou un sécheresse oculaire sévères peuvent entraîner une irritation de la cornée et causer des abcès de cornée sur le long terme.

Lentilles souples : les bonnes pratiques

Pour éviter la survenue d’un abcès de cornée, dont les conséquences peuvent aller jusqu’à la cécité, il convient de toujours respecter les conditions suivantes si vous utilisez des lentilles de contact souples. La plus grande ennemie du porteur des lentilles étant « l’amibe » à l’origine de la redoutable keratite amibienne, un parasite présent dans l’eau, il est indispensable de se méfier de l’eau lorsque l’on porte et manipule ses lentilles!

– Bien se laver les mains au savon et les sécher avant toute manipulation des lentilles.

– En cas de douleur et/ou rougeur de l’oeil

retirer la lentille aussitôt.

– Si la douleur persiste, consulter au centre.

Apporter sa lentille dans la boite si possible.

– Lors du port, éviter tout contact avec l’eau :

pas de baignades, de piscine, de douche.

– Le port quotidien doit se limiter à une dizaine d’heures

et ne pas excéder 5 à 6 jours par semaine.

– Ne jamais dormir avec ses lentilles.

Conduite à tenir

1) Le traitement

Même si le traitement peut quasiment toujours se faire en ambulatoire, l’abcès de cornée est une maladie grave ! Dans la plupart des cas, l’infection sera traitée par antibiotiques sous forme de goutte. Quelques fois ces collyres seront à chercher en pharmacie hospitalière, il s’agit de préparations hospitalières dites « renforcés », spécialement conçues pour ces infections. Dans les cas les plus graves, les gouttes seront administrés toutes les heures pendant 24h.

2) Les prélevements

En cas d’abcès grave, des prélèvements seront effectués. Les résultats peuvent être longs à obtenir et ne sont pas toujours contributifs. Ils seront surtout utiles en cas d’infections réfractaires au traitement initié dans un premier temps et seront utiles pour déterminer le meilleur traitement pour venir à bout des germes les plus résistants.

3) Traitement préventif : adopter les bonnes pratiques avec les lentilles de contact

Le bon entretien des lentilles de contact est très important pour éviter la récidive ou la survenue des abcès de cornée. Cela implique le changement quotidien des lentilles journalières, et le rinçage régulier des lentilles mensuelle avec une solution adaptée (l’eau du robinet n’en est absolument pas une). Ce plus haut.

4) Traiter blépharite et sécheresse oculaire.

La sécheresse oculaire est un facteur de risque et d’aggravation des abcès de cornée. Il sera donc important d’éviter la climatisation, le soleil, le vent, le tabac ou encore le travail prolongé sur écran. Des larmes artificielles peuvent être la solution pour palier à cette sécheresse oculaire. En cas de blépharite invalidante, un traitement pourra être prescrit par votre ophtalmologiste.

Si vous présentez ces symptômes, il est possible de vous rendre en urgence au SOS Oeil où des consultations sans rendez-vous sont proposées 7 jours sur 7 de 8h à 22h.
La prise de rendez-vous au Centre ophtalmologique Paris 17 est également possible


Rencontre avec le Dr Jaillant pour un reportage du magazine de la santé consacré aux abcès de cornée en 2014

Rencontre en 2014 à Paris avec le Dr Romain Jaillant, interne, dans le service d’urgences ophtalmologiques de l’Hotel-Dieu pour un reportage du magazine de la santé dans l’émission « Allo-Docteur » au sujet des abcès de cornée.

CENTRE OPHTALMOLOGIQUE PARIS 17