Les abcès de cornée – Infection de la cornée

Abcès de cornée - Infection de la cornée - SOS Oeil
Abcès de cornée


Votre œil est rouge, douloureux et vous portez des lentilles de contact. La lumière vous gêne, l’œil est très rouge. Un point blanc est peut-être même visible sur votre cornée, il s’agit sans doute d’un abcès de cornée, une urgence ophtalmologique. Un article est consacré aux kératites, dont les abcès de cornée sont un sous-ensemble. Une vidéo, en fin de page, illustre l’article.

Les symptômes

Le premier élément qui vous interpelle est souvent la douleur, très intense. Vous constatez également que vous pleurez mais également que vous tolérez mal la lumière. En règle générale vous présentez également des difficultés à voir.

Le cercle périkeratique

L’œil est rouge. Les vaisseaux sanguins de la partie blanche de l’œil (la sclère) sont dilatés et forment un cercle autour de la partie centrale de l’œil (l’iris et la pupille) : le cercle périkératique. Parfois même vous pourrez distinguer l’abcès de cornée directement sous forme d’une tache blanche.

La cause la plus fréquente : un mésusage des lentilles

En vous interrogeant, le médecin retrouvera presque toujours un mésusage dans l’utilisation des lentilles (baignade avec les lentilles, port nocturne ou trop fréquent, non-respect de l’hygiène, des dates de péremption…).

Le piège : « L’effet pansement » des lentilles de contact

La douleur est le plus souvent très intense et il est possible que le port de lentille la soulage. Il s’agit de « l’effet pansement » de la lentilles : en créant une interface entre la paupière et la cornée, la lentille réduit la gêne produite par le battement de la paupière sur la surface infectée, un dangereux piège puisque la lentille est généralement la cause de l’infection et qu’il faut la retirer absolument !

Pourquoi consulter ?

L’abcès de cornée est une urgence ophtalmologique grave qui nécessite une prise en charge rapide par un ophtalmologue. Des prélèvements pourront être réalisés et une antibiothérapie par collyres prescrite le plus précocement possible pour éviter des séquelles.

La gravité de la lésion va dépendre de sa localisation. Si elle se situe en périphérie de la cornée, elle peut rapidement gagner son centre et entraîner la gêne visuelle. Avec cette atteinte, plus la lésion s’étend et plus la cicatrisation est difficile.

Si la lésion est plutôt superficielle, le risque est qu’elle se creuse et entraîne une perforation de la cornée. Même guérie, la blessure peut laisser place à une cicatrice formant un voile blanchâtre, menaçant le pronostic visuel.

Durant la prise en charge, le médecin va observer la cornée au microscope pour confirmer la présence d’une lésion. Il peut également procéder à un prélèvement à la recherche d’un éventuel agent infectieux.

Un abcès de cornée constitue une urgence et peut conduire à une hospitalisation dans les cas les plus avancés, c’est pourquoi la consultation auprès d’un ophtalmologue est primordiale et doit se faire rapidement.

Les causes

1/ Les lentilles de contact
Le port de lentille de contact est la principale cause des abcès de cornée. L’abcès survient lorsque les règles d’hygiène élémentaires que tout porteur de lentilles souples devrait suivre n’ont pas été respectées. (CF plus bas pour rappel des bonnes pratiques en cas de port de lentilles de contact). Les lentilles favorisent les microtraumatismes de la cornée et concentrent les agents infectieux entraînant un risque d’infection de la cornée lorsque les conditions hygiènes indispensables à leur port régulier ne sont pas réunies.

2/ Les traumatismes
C’est une cause plus secondaire, mais bien réelle d’abcès de la cornée. La projection de sable, de liquide, une éraflure, une griffure ou encore un corps étranger métallique peuvent occasionner un abcès. Néanmoins cela reste plus rare, l’œil étant protégé par les paupières qui se ferment de façon réflexe en cas de danger pour l’œil. En cas de projection, il est important de consulter votre ophtalmologiste sans délai pour qu’il juge de l’intérêt d’introduire un antibiotique préventif afin de réduire le risque d’abcédation.

3/ La blépharite
Chez certaines personnes, une irritation des paupières chronique (la blépharite, liée le plus souvent à une rosacée) ou un sécheresse oculaire sévères peuvent entraîner une irritation de la cornée et causer des abcès de cornée sur le long terme.

Lentilles souples : les bonnes pratiques

Pour éviter la survenue d’un abcès de cornée, dont les conséquences peuvent aller jusqu’à la cécité, il convient de toujours respecter les conditions suivantes si vous utilisez des lentilles de contact souples. La plus grande ennemie du porteur des lentilles étant « l’amibe » à l’origine de la redoutable keratite amibienne, un parasite présent dans l’eau, il est indispensable de se méfier de l’eau lorsque l’on porte et manipule ses lentilles!

– Bien se laver les mains au savon et les sécher avant toute manipulation des lentilles.

– En cas de douleur et/ou rougeur de l’œil retirer la lentille aussitôt.


– Si la douleur persiste, consulter au centre.

Apporter sa lentille dans la boîte si possible.

– Lors du port, éviter tout contact avec l’eau :
pas de baignades, de piscine, de douche.

– Le port quotidien doit se limiter à une dizaine d’heures et ne pas excéder 5 à 6 jours par semaine.


– Ne jamais dormir avec ses lentilles.

Conduite à tenir

1) Le traitement

Même si le traitement peut quasiment toujours se faire en ambulatoire, l’abcès de cornée est une maladie grave ! Dans la plupart des cas, l’infection sera traitée par antibiotiques sous forme de gouttes. Quelques fois ces collyres seront à chercher en pharmacie hospitalière, il s’agit de préparations hospitalières dites « renforcés », spécialement conçues pour ces infections. Dans les cas les plus graves, les gouttes seront administrés toutes les heures pendant 48h. Un contrôle quotidien sera nécessaire jusqu’à amélioration.

2) Les prélèvements

En cas d’abcès grave, des prélèvements seront effectués. Les résultats peuvent être longs à obtenir et ne sont pas toujours contributifs. Ils seront surtout utiles en cas d’infections réfractaires au traitement initié dans un premier temps et seront utiles pour déterminer le meilleur traitement pour venir à bout des germes les plus résistants.

3) Traitement préventif : adopter les bonnes pratiques avec les lentilles de contact

Le bon entretien des lentilles de contact est très important pour éviter la récidive ou la survenue des abcès de cornée. Cela implique le changement quotidien des lentilles journalières, et le rinçage régulier des lentilles mensuelle avec une solution adaptée (l’eau du robinet n’en est absolument pas une). Ce plus haut.

4) Traiter blépharite et sécheresse oculaire.

La sécheresse oculaire est un facteur de risque et d’aggravation des abcès de cornée. Il sera donc important d’éviter la climatisation, le soleil, le vent, le tabac ou encore le travail prolongé sur écran. Des larmes artificielles peuvent être la solution pour palier à cette sécheresse oculaire. En cas de blépharite invalidante, un traitement pourra être prescrit par votre ophtalmologiste.


Reportage du magazine de la santé avec le Dr Jaillant, consacré aux abcès de cornée – 2014

Rencontre en 2014 à Paris avec le Dr Romain Jaillant, interne, dans le service d’urgences ophtalmologiques de l’Hotel-Dieu pour un reportage du magazine de la santé dans l’émission « Allo-Docteur » au sujet des abcès de cornée.

8 commentaires sur « Abcès de cornée »

  1. Bonjour
    Le 30 mai 2022 j’ai eu très mal à l’œil droit qui est devenu très rouge je suis allée voir mon ophtalmologue qui m’a dit que ce n’était pas grave juste une inflammation et m’a prescrit des gouttes anti-inflammatoires (Chibro cadron) À mettre dans l’œil pendant sept jours . Au huitième jour la douleur est revenue mil fois plus violente . Cette fois-ci je suis allée aux urgences en pleine nuit. J’ai était prise en charge par le centre ophtalmologique diagnostique abcès Champignoneux de la cornée aggravé aggravé part les gouttes données par mon ophtalmologue .
    Résultat , deux semaines d’hospitalisation avec deux antibiotiques et un fongicide toutes les heures 24 heures sur 24 pendant . Les semaines suivantes chez moi j’ai continué les antibiotiques et le fongicide toutes les heures la journée Puis en diminuant tous les des dix jours . Avec des douleurs insoutenables actuellement j’ai l’œil encore douloureux rouge et une gêne avec perte de vue de 50 pour cent.
    Nous sommes le huit septembre et j’ai toujours trois gouttes de fongicide ( fungizone ) et des larmes artificielles ( thealose ) .
    J’’ai encore une tache blanche et un œdème , Je suis gênée par la luminosité de jour ou des lumières fortes .
    J’ai rendez-vous avec une ophtalmologue au centre où je suis suivie début octobre pour un contrôle et savoir ce que je dois faire .
    J’ai une question Docteur , avez-vous des conseils à me donner , ou des questions que je dois poser ??
    Vu ce qui m’est arrivé avec le premier ophtalmologue j’ai du mal à faire confiance .
    Mais je fais quand même confiance au centre où je suis suivie , et a vôtre connaissance !!!
    Merci pour votre réponse !
    Ofélia

    1. Bonjour
      Si la mésaventure qui vous est arrivée est grave, elle n’en demeure pas moins exceptionnelle et non anticipable.
      Se focaliser sur la prise en charge visuelle et se concentrer sur le pronostic de récupération semble être l’étape la plus importante dans les consultations à venir.
      L’abcès fongique (champignons) est rare, grave et laisse fréquemment des séquelles visuelles.
      En espérant avoir répondu à vos interrogations et désamorcé le ressenti vis a vis de mon confrère.
      Bien cordialement

  2. Bonjour

    J’ai eu un abcès de moins de 2mm à l’œil droit et en périphérie d’après l’ophtalmo. A part kes yeux rouges et quelques petites douleurs je n’ai rien senti venir c’est en voyant un tout petit point blanc sur mon iris que j’ai décidé d’aller en urgence en consultation. J’ai eu un gros traitement et en deux jours l’abcès a régressé et en 6 jours il a guéri et cicatrisé. Mon opthalmo est en vacances et il m’a laissé le traitement pour une semaine supplémentaire et m’a dit pas de lentille a droite pour l’instant. Mais je sais pas jusqu’à quand exactement, la fin du traitement, son retour de vacances ? Ca fait deja 15 jours sans lentilles je porte des lunettes inesthétiques car très forte myopie. J’aimerai avoir votre avis. Pour info ce sont des lentilles rigides et en plus de ma très forte myopie j’ai les yeux très secs. Ce qui est bizarre c’est que ma première kératite je l’ai eu à l’œil droit et l’abcès aussi. Pourtant je suis hyper maniaque avec l’hygiène j’utilise des ventouses pour la pose et le retrait. Est ce qu’une lentille qui n’est pas a la bonne taille peut causer ce genre de problème ? J’ai une petite boule dans la paupière de cet oeil également mais tout le monde dit sue c’est rien même les ophtalmo que j’ai vu. Je l’ai eu a la suite d’un orgelet. Merci pour votre aide.

    1. Bonjour, il n’y a pas de règle absolue pour la reprise des lentilles. Au cabinet SOS œil nous recommandons 1 mois pour les abcès non graves : 15 jours de traitement pour stériliser l’abcès, 15 jours de collyres hydratants pour rétablir une surface oculaire correcte.
      A la reprise, lentilles rigides déprotéinisées et entretenues (et idéalement contrôlées par un laboratoire de contactologie). Boitier neuf, produit d’entretien neuf.
      Bien cordialement

      1. Bonjour et merci pour votre réponse
        J’ai revu une chirurgienne ophtalmo qui m’a examiné en profondeur a la lampe bleue et jaune Elle m’a permis la reprise des lentilles et m’a indiqué qu’il n’y a plus rien si ce n’est une petite taie. Par contre elle m’a assurée que j’ai une blepharite et m’a donné un traitement. Elle pense que ce petit abces où début dabces est le résultat de cette blepharite. J’ai également changer l’étui a lentilles et pris une solution neuve ainsi que des ventouses de retrait et de pose neuves. Jecrevoi mon ophtalmo habituel qui m’a mis les lentilles la semaine prochaine à son retour de vacances.

  3. Bonjour,
    J’ai eu un abcès de la cornée qui a été pris en charge à temps. Un traitement antibiotique à été mit en place pendant 15jours. Aucune séquelle et au bout de 15jours l’œil à bien été cicatriser selon mon ophtalmologue.
    Cependant, une chirurgie au laser avait été programmer (Femto Lasik) pour corriger ma myopie. Celle ci a été annulé suite à l’abcès.
    Pouvez vous me précisez combien de temps faut t-il attendre avant d’envisager de reprogrammer l’intervention au laser? Et combien de temps faut t-il attendre pour pouvoir reporter des lentilles de contact journalières.
    Je vous remercie de votre retour.

  4. Bonjour,
    J’ai eu un abcès de la cornée à l’oeil gauche il y a environ 4 ou 5ans, suite à un port de lentilles nocturnes durant plusieurs nuits, car pensant l’avoir enlevé. La guérison a été très longue avec antibiotiques toutes les heures pendant longtemps, et j’ai reporté cette lentille.
    L’ophtalmologue qui m’a vu dernièrement m’a déconseillé de remettre des lentilles car cicatrice encore présente sur cette oeil gauche disant que si abcès à nouveau, je risquais de perdre la vue.
    Pouvez vous me dire SVP, si c’est exact et si je dois m’habituer aux lunettes dorénavant, ma myopie est légère et sans aucune correction, je vois mais pas précis, ou si je peux tout de même reporter mes lentilles ? Je vous remercie pour votre réponse.

    1. Bonjour,
      Voila une question qui requière un examen médical. Comment se prononcer sans vous examiner ?
      Toutefois si une cicatrice est bel et bien présente sur votre oeil, votre ophtalmologiste a tout à fait raison de souligner le risque de présenter un nouvel abcès qui pourrait avoir des conséquences plus lourdes que le premier.
      Bien à vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

⭐️ ⭐️ ⭐️ ⭐️ ⭐️
4,9 / 5 | >2000 avis
Prendre rendez-vous en ligneDoctolib 01 47 64 46 75

Si vous présentez ces symptômes, il est possible de consulter en urgence à SOS Oeil où un accueil sans rendez-vous est proposé 7 jours sur 7 de 8h à 21h.
La prise de rendez-vous rapide avec un ophtalmologue au Centre ophtalmologique Paris 17 est également possible.

Loin de Paris ?
Les ophtalmologues partenaires
Qualidoc
CENTRE OPH PARIS 17 - SOS Œil